L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

Liste grise du GAFI : Dure décision au bon moment !


Rédigé par Saâd JAFRI le Dimanche 26 Février 2023



Liste grise du GAFI : Dure décision au bon moment !
Après un long processus de conformisation fiscale aux normes OCDE, le Maroc a enfin été retiré de la très redoutée liste grise du Groupe d’Action Financière (GAFI), organisme de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Un retrait obtenu après moult concessions de la part du Royaume, dont la reconfiguration des statuts des places financières qui, pendant de longues années, ont été de véritables boosters pour les investissements étrangers. 

Il est vrai que de tels réglages se font au détriment de la souveraineté financière et fiscale du pays, mais l’on ne peut négliger que le Maroc a besoin, aujourd’hui plus que jamais, d’une nouvelle ligne de financement, surtout que la dette publique tutoie les sommets et que les perspectives conjoncturelles sont toujours floutées par les tensions entre superpuissances. Et pour bien négocier son crédit, la bénédiction du GAFI est requise !

La conformisation s’impose également par la coopération commerciale, du moment que les principaux partenaires du Royaume, dont l’Union Européenne, se basent également sur le ranking du GAFI pour négocier les termes des partenariats. Etant donné que le Maroc est présentement dans le viseur des inquisiteurs de l’UE, qui cherchent à tout prix à salir son image de sorte à entraver son développement, nos décideurs ne doivent laisser aucun alibi permettant de rompre les liens politico-économiques solides entre le Maroc et ses vrais alliés occidentaux. 

Ceci dit, Rabat a toujours su transformer les contraintes en opportunités et cette stratégie commence d’ores et déjà à porter ses fruits, notamment sur le système boursier où les banques affichent des résultats positifs grâce aux perspectives d’avenir à l’international. Les indicateurs de crédibilité auprès des pourvoyeurs de fonds du monde entier s’améliorent et les financiers du Royaume préparent (enfin) avec assurance la très attendue sortie du Trésor.
Londres, New York, Paris, Francfort… here we come !



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 15:28 Et si on ne célébrait plus le 8 mars…






🔴 Top News