Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Ligue des champions: Marseille en mission sauvetage, opération décollage au Real


Rédigé par la rédaction (avec AFP) le Mardi 3 Novembre 2020



Stopper la dégringolade: après onze défaites de rang en Ligue des champions, Marseille défie Porto mardi (21h00) pour enfin prendre des points en C1, alors que le Real Madrid de Zinédine Zidane, qui reçoit l'Inter Milan, attend son premier succès européen cette saison.

 Marseille, fini de perdre? 

Retrouvailles chargées d'émotions pour André Villas-Boas: le technicien de l'OM retrouve le FC Porto, le club de son cœur et de ses plus beaux exploits. Avec les Dragons, il a gagné la C1 en 2004, en tant qu'adjoint de José Mourinho, puis la Ligue Europa en 2011 comme entraîneur principal.
Cette fois, le tableau est bien plus sombre pour le Portugais. L'OM, zéro point dans le groupe C après ses défaites inaugurales contre l'Olympiakos (1-0) et Manchester City (3-0), doit prendre au moins un point à Porto pour conserver des chances de passer en huitièmes.
Il s'agit aussi d'éviter d'égaler un triste record, celui de douze défaites consécutives en C1, actuellement détenu par les Belges d'Anderlecht (entre 2003 et 2005).
"On doit faire mieux. C'est la Ligue des champions", a résumé l'ailier marseillais Florian Thauvin.
Porto, vainqueur (2-0) de l'Olympiakos, est pour l'instant le mieux placé du groupe pour prendre la deuxième place qualificative pour les huitièmes, derrière l'intouchable Manchester City.
Mais pour donner espoir aux Marseillais, l'équipe de Sergio Conceiçao reste sur une défaite (3-2) en Championnat du Portugal contre le modeste Paços de Ferreira. Les Phocéens, eux, ont vu leur match de vendredi dernier reporté à cause de cas de Covid-19 chez leur adversaire Lens.

 Real-Inter, bêtes blessées 

L'autre affiche de ce mardi oppose deux clubs étonnamment mal engagés. Le Real Madrid, un point en deux matches, et l'Inter Milan, une unité de plus, occupent les deux dernières positions du groupe B, derrière le Shakhtar Donetsk et le Borussia Mönchengladbach.
Face-à-face, deux entraîneurs, Zinédine Zidane et Antonio Conte, qui se connaissent par cœur pour avoir longtemps joué ensemble à la Juventus Turin.
Pour le Real, il y a urgence. Le club 13 fois vainqueur de la C1 doit absolument éviter un revers chez lui, qui compromettrait ses chances de qualification en huitièmes. Un échec qui n'est jamais arrivé aux Madrilènes en 28 participations à la Ligue des champions moderne.
"On doit prendre cette rencontre comme un match à élimination directe", a prévenu le défenseur merengue Raphaël Varane.
Portée par son indispensable buteur Karim Benzema, la "Maison Blanche" semble connaître un début de sursaut, matérialisé par le clasico gagné à Barcelone (3-1), le nul (2-2) arraché dans les derniers instants à Mönchengladbach et la performance en Liga contre Huesca (4-1) avec notamment le retour gagnant d'Eden Hazard, buteur.

 Bayern, toujours plus loin 

Le Bayern Munich, champion en titre, reçoit lui Salzbourg avec l'occasion de prolonger son enchaînement record de victoires en C1 (13 succès consécutifs à ce jour).
"Nous voulons poursuivre cette série", a prévenu David Alaba, par ailleurs en délicatesse avec la direction du club sur une prolongation de son contrat.
Face à Salzbourg, dernier du groupe A, "la Machine" Robert Lewandowski aura l'occasion d'ouvrir son compteur de buts en C1 cette saison, lui qui compte déjà 10 réalisations au bout de 6 journées de Bundesliga.
Le champion 2019, Liverpool, défie l'Atalanta Bergame en Italie, dans ce qui s'annonce comme un duel pour la première place du groupe D... et un festival de beau football.