Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Ligue des champions : Le Bayern en mode record, Liverpool rayonnant, le Real relancé


le Mercredi 4 Novembre 2020

Marseille «s’est tué» tout seul, l’Inter Milan n’est «pas récompensé» et l’Atalanta va devoir «réfléchir»



Ligue des champions : Le Bayern en mode record, Liverpool rayonnant, le Real relancé
Inarrêtable à Salzbourg (6-2), le Bayern Munich a enchaîné une 14e victoire consécutive en Ligue des champions, améliorant son incroyable record dans une 3e journée marquée par la démonstration de Liverpool contre l’Atalanta (5-0) et le rebond du Real Madrid contre l’Inter Milan (3-2).

Groupe A: le Bayern sans s’arrêter 
Au Bayern Munich, champion d’Europe en titre, la dynamique victorieuse continue: le club munichois a enchaîné un 14e succès d’affilée en C1, record absolu, en écrasant Salzbourg en Autriche. Les Autrichiens étaient pourtant parvenus à revenir à 2-2 mais les Bavarois ont marqué quatre fois dans les dernières minutes par Jérôme Boateng (79e), Leroy Sané (83e), Lewandowski (88e) et Lucas Hernandez (90e+2). Les Bavarois (9 pts) prennent le large en tête du groupe A, d’autant que l’Atlético Madrid (2e, 4 pts) n’a pu faire mieux qu’un match nul 1-1 à Moscou sur la pelouse du Lokomotiv.

Groupe B: le Real relancé, Pléa déchaîné 
Dans l’affiche de la soirée, le Real de Zinédine Zidane a enfin lancé sa saison européenne en domptant 3-2 l’Inter Milan d’Antonio Conte, ancien équipier de «Zizou» à la Juventus.

Battu en ouverture par le Shakhtar Donetsk (3-2) puis freiné par Mönchengladbach (2-2), le club merengue s’en est cette fois remis au jeune attaquant brésilien Rodrygo (80e) pour forcer le destin, alors que Lautaro Martinez (35e) et Ivan Perisic (68e) avaient répondu à Karim Benzema (25e) et Sergio Ramos (33e), auteur de son 100e but sous le maillot du Real.

Cela permet à la «Maison blanche» (4 pts) de revenir à hauteur du Shakhtar (4 pts), étrillé 6-0 par le Borussia Mönchengladbach avec un Alassane Pléa intenable. L’attaquant français a été l’homme du match à Kiev, avec un triplé et une passe décisive, permettant au Borussia de prendre les commandes du groupe B avec 5 pts. L’Inter ferme la marche (2 pts).

 Groupe C: Marseille sombre, City brille 
Marseille, vainqueur de la Ligue des champions en 1993, est entré dans la légende noire de l’épreuve avec une nouvelle déconvenue mardi soir à Porto (3-0), la douzième de suite depuis leur dernier succès enregistré en 2012.

C’est autant que la triste série de 12 défaites du club belge d’Anderlecht (2003-2005), qui détenait seul le record jusque-là, et Marseille (0 pt) est bon dernier du groupe C avec trois défaites en autant de journées.

A l’inverse, Manchester City (9 pts) compte trois succès grâce à son succès 3-0 contre l’Olympiakos sur des buts de Ferran Torres (12e), Gabriel Jesus (81e) et Joao Cancelo (90e), de quoi se projeter, déjà, vers la qualification.  Derrière, Porto est deuxième (6 pts) devant l’Olympiakos (3 pts).

Groupe D: Liverpool déroule
Tout va pour le mieux pour Liverpool, lancé vers les huitièmes de finale avec une troisième victoire en autant de matches (9 pts), cette fois sur le terrain de l’Atalanta Bergame (5-0).

Le champion d’Europe 2019 affiche en outre un beau mélange de sang neuf et d’expérience avec un triplé somptueux du jeune Portugais Diogo Jota (16e, 33e, 54e) et deux accélérations conclues par les valeurs sûres Mohamed Salah (47e) et Sadio Mané (49e).

Les Reds de Jürgen Klopp dominent largement le groupe D devant l’Ajax Amsterdam (4 pts), qui a dompté Midtjylland 2-1 en dépit de nombreuses absences liées à des cas de Covid-19. L’équipe néerlandaise reste au coude à coude avec l’Atalanta (4 pts) pour le deuxième billet qualificatif pour les huitièmes.