Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Ligue des Champions : L’historique d’une merveille footballistique !


Rédigé par Abderrahmane KITABRI le Samedi 8 Août 2020

Les origines de la plus prestigieuse compétition européenne interclubs a été l’œuvre du quotidien sportif « L’Équipe » et en particulier des journalistes Gabriel Hanot et Jacques Ferran qui ont élaboré un avant-projet de règlements



Le 1er titre de Champion d’Europe remporté par le Real Madrid en 1956.
Le 1er titre de Champion d’Europe remporté par le Real Madrid en 1956.
 LDC : Un bijou qui rapporte gros !
La Ligue des Champions Européens est le bijou du football européen pour ne pas dire mondial. C’est un bijou parce que c’est un spectacle footballistique interclubs alléchant et parce qu’il rapporte gros aux organisateurs et aux clubs participants. La Ligue des Champions (C1) a vu le jour en 1955 avec 16 clubs partants. Elle s’appelait alors la « Coupe des Clubs Champions Européens » avant d’être rebaptisée « Ligue des Champions » en 1992. Son format a constamment changé pour arriver actuellement à 79 clubs partants, parmi lesquels 32 équipes disputent la phase des Groupes et 16 équipes la phase finale.

1955 : Le début d’une belle Histoire de la LDC ! 
Les origines de la plus prestigieuse compétition européenne interclubs a été l’œuvre du quotidien sportif « L’Équipe » et en particulier des journalistes Gabriel Hanot et Jacques Ferran qui ont élaboré un avant-projet de règlements. La même année (mars 1955) a vu la création de l’UEFA dont le premier objectif de son plan d’action était l’éventuelle organisation d’une compétition européenne de sélections nationales.

La FIFA, hésitante au début, a fini par autoriser la tenue de la compétition à condition que ce soit l’UEFA qui en assurerait l’organisation. Elle a commencé avec seulement 16 clubs sans aucun club anglais très réticents à toute collaboration au début du projet. Le Sporting Portugal et le Partisan Belgrade ont eu l’honneur historique de donner le coup d’envoi à la Coupe des Clubs Champions Européens qui allait devenir par la suite l’actuelle prestigieuse Ligue des Champions (LDC).

De 1956 à 1961 : Une affaire exclusivement ibérique !
En remportant le 1er titre de Champion d’Europe en 1956, au détriment du Stade de Reims, le Real Madrid allait marquer les esprits en conservant son titre européen 5 années durant

Les Portugais de Benfica Lisbonne ont supplanté le Real en s’adjugeant le titre européen 2 années consécutives, éliminant en finale le FC Barcelone (1961), puis le Real Madrid (1962).

De 1963 à 1965 : Les Milanais (AC puis Inter) effacent les Ibériques !
De 1963 à 1965, les Italiens ont détrôné les Ibériques sur la scène européenne grâce au Milan AC gagnant sa finale face à Benfica (1963) et à l’Inter Milan auteur d’un double sacre consécutif face au Real en 1964 et Benfica en 1965.

De 1967 à 1968 : Le Celtic puis Manchester United
Après avoir boudé la 1ère compétition 1955-1956, les Britanniques ont fini par rejoindre la Coupe des Clubs Champions Européens. Mais il a fallu attendre 1967 pour voir un premier club britannique, le Celtic Glasgow se hisser à la première marche du podium après s’être imposé au détriment de l’Inter Milan. L’année suivante (1968), le Manchester United a emporté le titre européen face au Benfica.

De 1970 à 1973 : L’hégémonie néerlandaise 
Finaliste malheureux en 1969 face au Milan AC, la performance de l’Ajax d’Amsterdam a annoncé quand même l’éveil footballistique néerlandais. En 1970, le Feyenoord Rotterdam allait être sacré Champion d’Europe au détriment du Celtic Glasgow. L’Ajax a, par la suite, dominé la compétition durant 3 années consécutives : Il s’est adjugé le titre suprême contre le Panathinaïkos (1971), contre l’Inter Milan (1972) et enfin contre la Juventus (1973).

De 1974 à 1976 : La suprématie du grand Bayern ! 
Grâce à ses cadres talentueux (Franz Beckenbauer, Gerd Müller,...). Le club bavarois a remporté son 1er trophée européen lors d’une finale rejouée le surlendemain contre l’Atlético de Madrid (pour cause d’égalité, les tirs au but n’étant pas encore en vigueur !). Le Bayern a récidivé en 1975 au détriment de Leeds United, puis en 1976 face à l’AS Saint-Etienne.

 De 1977 à 1985 : L’écrasante présence anglaise
Liverpool FC a inauguré en 1977 la longue séquence de suprématie anglaise. Les Reds se sont ’imposés à 4 reprises, contre le Borussia (1977), contre le FC Bruges (1978), contre le Real (1981) et contre l’AS Rome (1984) avant de s’incliner en finale contre la Juventus en 1985.

Dans les intervalles, Nottingham avait assuré la relève, en 1979 contre Malmö et en 1980 contre Hambourg. En 1982, Aston Villa a créé la surprise en parvenant à se défaire du Bayern. La seule brèche de la suprématie anglaise a lieu en 1983 était l’œuvre de Hambourg qui a emporté le titre face à la Juventus.

1985 : Le drame du Heysel !
Le terrible accident du Heysel est survenu en 1985 à cause d’une bousculade avant le coup d’envoi de la finale Liverpool-Juventus. Pas moins de 39 victimes y ont perdu la vie. Ce drame a été le coup d’arrêt à la suprématie britannique, les clubs anglais étant bannis de toute compétition européenne pendant 5 ans. 

De 1986 à 1991 : La hiérarchie bousculée !  
Le drame du Heysel a littéralement bousculé la hiérarchie footballistique européenne. On a assisté à l’émergence des clubs qui étaient à l’ombre comme le Steaua Bucarest (champion 1986), le FC Porto (champion 1987), le PSV Eindhoven (champion 1988) ou l’Etoile Rouge de Belgrade (champion 1991). Des grands clubs, seul le Milan AC a tiré son épingle du jeu en soulevant le trophée 2 années consécutives, en 1989 et 1990.

1990 et 1991 : Adieu à l’ancienne formule !
L’année 1991 a marqué l’abandon du format par élimination directe (la fin de l’Histoire pour la « Coupe des Clubs Champions Européens ») et a ouvert la voie à l’organisation de la future Ligue des Champions (incluant une phase de poules).

1991-1992 : Le Barça Champion de l’avant-nouveau format !
Dès la saison 1991-1992, l’UEFA a entamé la restructuration de la compétition. Une nouvelle formule a été mise en place. Une phase de poules après les 8èmes de finales. C’est le FC Barcelone qui en a été le Champion en 1992. 

1992-1993 : Bonjour au nouveau format LDC !
A partir de la saison 1992-1993, place au nouveau format de la compétition qui prend le nom de Champion’s League en anglais ou Ligue des Champions en français. L’OM a remporté le titre de la LDC nouvelle formule, en s’imposant face à l’AC Milan.

Le format de la nouvelle Ligue des Champions continuera à évoluer au cours des années suivantes pour passer d’une phase de groupes à 8 équipes (1992), à 16 équipes (1994), à 24 équipes (1997) avant d’atteindre, en 1999, les 32 équipes du format actuel.