Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Liaisons aériennes : Vers le renforcement du pont entre Rabat et Tel-Aviv


Rédigé par Siham MDIJI le Lundi 9 Août 2021

Après les trois compagnies aériennes israéliennes, « El Al, Israir et Arkia », c’est au tour de la Royal Air Maroc (RAM) et Air Arabia d’annoncer le lancement imminent des vols reliant les Etats marocain et hébreu. Détails.



​A peine quelques semaines après l’arrivée des deux premiers vols commerciaux reliant directement Tel-Aviv à Marrakech, les compagnies aériennes Royal Air Maroc (RAM) et Air Arabia assureront, en octobre prochain, des liaisons entre le Maroc et Israël. Une information confirmée par le chef du bureau de liaison israélien à Rabat, David Govrin, sur un post publié sur son compte officiel Twitter et qui intervient au moment où le ministre des Affaires étrangères d’Israël, Yair Lapid, est attendu le 11 pour sa première visite officielle au Maroc.

« En raison de la forte demande sur les vols directs entre les deux pays, les deux compagnies aériennes, Air Arabia et Royal Air Maroc, ouvriront de nouvelles lignes à partir d’octobre prochain, reliant Marrakech et Casablanca à Israël », at- il relevé, qualifiant cette nouvelle d’une autre étape importante qui vient s’ajouter aux efforts visant à renforcer les relations entre les Etats marocain et hébreu.

Depuis lors, ces derniers sont déterminés à renforcer leurs relations bilatérales à différents niveaux, y compris en tourisme et en commerce, en témoignent les échanges sur le sujet qui ont été au coeur des discussions entre les responsables de cesdits pays, depuis la reprise des relations en décembre 2020.

A ce propos, la ministre du Tourisme, Nadia Fettah Alaoui, s’est entretenue au téléphone, vendredi 06 août, avec son homologue israélien Yoel Razvozov concernant les « diverses opportunités de coopération entre les deux pays suite au renouvellement des liens mené par le ministre des Affaires étrangères », a fait savoir le ministre israélien.

Espoir touristique

Dans un contexte macabre, les nouvelles liaisons aériennes viennent apporter de l’espoir aux professionnels du tourisme qui commencent petit à petit à renouer avec les touristes, spécialement dans certaines villes connues par leur présence massive.

Selon l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT), « 200.000 visiteurs israéliens pourraient être attendus dès la première année sur les différents segments : tourisme familial ou religieux, tourisme de loisirs, voyage d’affaires et MICE (Meetings, Incentives, Congrès, Événementiel) ». Chose qui, outre d’apporter un gain touristique au Royaume, sera facilement réalisable avec les vols opérés par la RAM et Air Arabia qui s’ajoutent aux compagnies aériennes israéliennes « El Al » et «Israir » qui desservent, depuis le 25 juillet, la destination Maroc. Une troisième, baptisée « Arkia », s’apprête à son tour à lancer des vols en direction du Royaume.

Rappelons qu’à l’occasion du lancement des deux premiers vols commerciaux avec à leur bord des touristes israéliens, l’ONMT a procédé le même jour, dimanche 25 juillet, à la signature d’un mémorandum d’entente avec la compagnie aérienne porte-drapeau « El Al », définissant le cadre de la promotion de la destination Maroc en marketing conjoint.

L’ONMT a également fait savoir qu’avec une diaspora marocaine estimée à 800.000 personnes, le marché israélien représente un fort potentiel pour la destination Maroc, soulignant qu’actuellement entre 50.000 à 80.000 Israéliens visitent annuellement le Royaume, précisant que ce chiffre est amené à croître avec la multiplication des liaisons aériennes entre les deux pays.

Siham MDIJI