Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Les marocains se déchaînent sur la toile : Une clinique aurait déclaré un "faux" décès Covid


Rédigé par Kenza Aziouzi le Vendredi 11 Septembre 2020

Une publication massivement relayée sur divers réseaux sociaux indigne la toile. Une clinique aurait déclaré un patient mort à cause du Covid-19, alors que ce n’est pas le cas.



Les marocains se déchaînent sur la toile : Une clinique aurait déclaré un "faux" décès Covid
Alors que les marocains étaient déjà peu rassurés suite à la flambée du nombre de décès constatée ces derniers jours, il a fallu qu’une publication apparaisse pile en ces circonstances pour semer encore plus de doute dans les esprits. « Le père d'une amie décède hier d'une complication non liée au Covid-19. La clinique propose à la famille de déclarer une mort COVID pour ne pas payer les frais d'hospitalisation, la clinique touchant des aides en fonction... Les chiffres qu’on nous annonce seraient donc trafiqués ? » : a publié un internaute sur Twitter. Il n’a pas fallu attendre longtemps pour qu’elle soit retransmise. En effet, en à peine quelques heures, la publication a été retweetée plus de 100 fois et est déjà postée sur Facebook, Instagram et Whatsapp.

Surgissent alors plusieurs réactions fâcheuses de la part des internautes. Indignés, certains s’empressent de commenter « Opportunistes jusqu’au bout. Même de la mort ils veulent tirer profit ».

D’autres affirment les faits : « Oui il y a plusieurs cas comme ça. Pour la mort ils déclarent covid-19 même si ce n’est pas le cas ».

Le même scénario serait arrivé dans d’autres villes : « A Marrakech c’est arrivé à un ami qui a perdu son père à cause d’un problème de coeur et sans demander son avis, ils ont écrit mort COVID-19, il a fait un scandale pour changer le certificat ».

Des propos similaires font écho : « On m’a reporté une histoire pareille s’agissant d’un jeune enfant décédé des suites d’une erreur médicale lors de sa circoncision ».

En revanche, quelques-uns témoignent le contraire, « J’ai entendu une histoire mais d’un autre côté. Une personne morte du Covid-19 mais la famille ne veut pas déclarer mort covid-19 ». Certains se demandent comment est-ce possible, étant donné que les cliniques n’acceptent pas les gens testés positifs au Covid-19. En effet, il n’y a que certaines cliniques dans quelques villes du Royaume qui ont ouvert leurs portes pour accueillir les patients atteints du virus.

Face à tout ce flot de commentaires, l’auteur du tweet reste ébahi : « Je ne fais que relater l’expérience vécue par une amie très proche. Je me surprends à lire que plusieurs personnes ont entendu ou vécu la même chose. Une avocate est allée même jusqu’à se porter volontaire pour porter cela devant la justice.. Donc complot ? ».