Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Les Marocains en tête des bénéficiaires de visas français en 2021


Rédigé par S.M le Vendredi 21 Janvier 2022

Les Marocains figurent parmi les premiers bénéficiaires de visas délivrés par la France, a révélé le ministère de l’Intérieur français dans le rapport préliminaire sur les visas et titres de séjour accordés aux étrangers durant l'année 2021.



Les Marocains en tête des bénéficiaires de visas français en 2021
En dépit de la crise sanitaire due au Covid-19 ainsi que des restrictions qui en découlent, le nombre de visas octroyés par les autorités françaises a légèrement augmenté par rapport à l’année 2020. Cette année a été marquée par « le début de la pandémie de Covid-19 et les premières périodes de confinement, les restrictions sur les déplacements de personnes, internationaux en particulier, et la fermeture ou le ralentissement de l’activité de certaines administrations en font une période inédite », peut-on lire dans ledit rapport.

Les quatre premiers pays, qui bénéficient le plus des visas français, demeurent le Maroc, la Russie, l’Algérie et la Chine qui en accaparent 43%, a fait savoir la même source.  Selon les données révélées par le ministère de Gerald Darmanin, c'est dans le top 5 que figurent les trois pays Maghrébins, à savoir le Maroc, l’Algérie et la Tunisie, précisant que 69.408 visas ont été délivrés aux Marocains, en baisse de -29,6 par rapport à 2020, suivi par les algériens et les tunisiens avec respectivement 63.649 et 46.070 visas, en baisse de -13,16% et de -6,9%.

A l’échelle africaine, les Egyptiens arrivent en 4ème position avec 21.532 visas octroyés, en hausse de 50,4% par rapport à 2020, tandis qu’en l’Afrique subsaharienne, les ivoiriens sont les premiers bénéficiaires avec 19.928 visas suite à une hausse de 108,8%.

En effet, le Maroc était également le premier pays d’origine des personnes naturalisées françaises en 2020. « Comme les années précédentes, les pays d’origine les plus concernés par l’acquisition de la nationalité française relevant du ministère de l’Intérieur, sont le Maroc », a souligné le même document. Ce dernier a noté que le Maroc passe en tête avec 8103 ressortissants devenus Français ».

Concernant les titres de séjour, 219302 ont été délivrés en « primo-délivrance » en 2020, en recul de 20,9 % par rapport à 2019. Cette évolution traduit les effets de la pandémie sur les demandes et délivrances des titres. « Les ressortissants marocains et algériens restent les plus nombreux parmi les bénéficiaires de premiers titres de séjour en France avec un repli nettement inférieur à celui d’ensemble (respectivement -14,1 % et – 12,9 %) », a ajouté le rapport, notant que « les Tunisiens gardent la troisième place mais connaissent une baisse plus proche de la moyenne (- 21,6 %) ».

Pour l’année 2021, les données définitives ne sont toujours pas publiées, mais il s'avère, selon une première estimation, que le nombre de premiers titres de séjour délivré est en augmentation par rapport à 2020, pour s’approcher des niveaux d’avant la crise ou même les dépasser dans le cas des délivrances pour motif humanitaire.

Il convient de rappeler que le gouvernement français a décidé de réduire le nombre de visas accordés au Maroc et à l’Algérie de 50% et à la Tunisie de 30%, par rapport à 2020, année de la crise sanitaire. L’annonce a été faite par le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, qui a déclaré que « certes c’est une décision drastique, mais c’est une décision rendue nécessaire par le fait que ces pays n’acceptent pas de reprendre des ressortissants que nous ne souhaitons pas garder en France ».