Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Les HCP compare les manifestations de la violence pour les femmes et les hommes


Rédigé par la rédaction le Mercredi 21 Avril 2021

Globalement, les femmes sont plus nombreuses à subir la violence dans tous les espaces de vie et sous toutes ses formes, indique, mercredi, le Haut-Commissariat au Plan (HCP).



Aussi bien pour les femmes que pour les hommes, le contexte conjugal s’avère l’espace de vie le plus marqué par la violence puisque 53% de l’ensemble des violences subies par les femmes et 39% par les hommes sont perpétrées par le (la) partenaire intime, précise le HCP dans sa dernière note intitulée "Différenciation de la violence entre les femmes et les hommes et sa perception masculine"

De même, parmi toutes les formes de violence, celle psychologique reste la forme la plus dominante. Elle représente 54% de l’ensemble des violences subies par les femmes et 73% de celles subies par les hommes, souligne la même source.

Globalement, les femmes sont plus nombreuses à subir la violence dans tous les espaces de vie et sous toutes ses formes. Ainsi, par forme de violence, l’écart entre les taux de prévalence de la violence subie par les femmes et par les hommes est de 13 points de pourcentage pour la violence économique, 12 points pour la violence sexuelle, 10 points pour la violence psychologique et de 2 points pour la violence physique, selon le HCP.

Taux de prévalence de la violence par formes et par espaces de vie selon le sexe. (HCP)
Taux de prévalence de la violence par formes et par espaces de vie selon le sexe. (HCP)
Par espace de vie, l'institution d'Ahmed Lahlimi Alami cet écart est de 16 points dans le cadre conjugal, 11 points dans les établissements d’enseignement et de formation, 7 points dans le contexte familial et de 3 points dans les lieux publics. Dans le cadre professionnel, la différence entre les hommes et les femmes dans la prévalence n’est pas significative (un point de plus pour les hommes).
 
La quasi-totalité des violences conjugales subies par les hommes sont de forme psychologique (94%)
 
Des différences importantes sont constatées, entre les formes de violence subies par les femmes et les hommes au sein de chaque espace de vie. Dans le cadre conjugal, si la violence subie par les hommes se manifeste surtout sous sa forme psychologique représentant 94%, celle à l’encontre des femmes se répartit sous différentes formes ; 69% psychologique, 12% économique, 11% physique et 8% sexuelle.
 

  


Dans la même rubrique :
< >