Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Le report du CHAN, une question de temps !

CAF


Rédigé par Abderrahmane KITABRI le Lundi 16 Mars 2020

Vers la suspension du Championnat des Nations des locaux



Le report du CHAN, une question de temps !

Le CHAN en suspens :

Le CHAN devrait se jouer entre le 4 et le 25 avril au Cameroun. Une réunion de concertation entre  une commission de la CAF et le comité local d’organisation devait avoir lieu samedi dernier pour évaluer la situation et prendre la décision adéquate. L’objectif d’après le communiqué officiel de la CAF serait l’étude des mesures préventives en relation avec le coronavirus. La CAF avait ajouté qu’elle suivait de très près l’évolution de la situation. C’est une façon subtile de laisser la porte ouverte permettant la prise d’une autre décision, celle de la suspension du CHAN. Un communiqué consécutif à la réunion du comité mixte est très imminent.

Annulations et reports en cascade :

L’évolution de l’épidémie s’accélère en Afrique comme ailleurs dans le monde. L’inquiétude grandit. Les arrêts sportifs tombent en cascade. Les états d’alerte et d’urgence s’accentuent. Les frontières se ferment. Il n’est pas surprenant que la conclusion soit la suspension et le report du CHAN 2020. Une décision, que la CAF ne voulait ni étudier ni envisager au début, s’impose désormais en force jour après jour, information après information comme la seule solution raisonnable. La courbe de l’évolution de Coronavirus n’a pas tendance à s’aplatir mais à monter de manière exponentielle. Personne n’est en mesure de prévoir l’étendu de la pandémie.

Le report du CHAN, une nécessité :

Le CHAN ne sera pas le premier évènement sportif à être reporté ni le dernier. Du huis clos on est passé à la suspension, au report et même à l’annulation : les Mondiaux d’athlétisme, des matches de rugby du Tournoi des Six Nations, la saison NBA, la Copa Libertados, des championnats européens, la Ligue des Champions, l’Europa Ligue et l’imminent report de l’Euro 2020…On voit mal la CAF déroger à cette suite logique de décisions prises consécutivement à la pandémie. L’Afrique épargné au début, enregistre actuellement une rapide propagation. La hausse est visible partout en Afrique. L’étau se resserre autour de la CAF. Le report ne peut pas être seulement envisageable. Il est plus que souhaitable. Il est l’unique et seule décision à prendre en attendant le passage du pic de la pandémie d’autant plus que le CHAN n’a aucune incidence dans la mesure où il n’est pas inscrit sur le calendrier de la FIFA. Même l’option du huis clos ne devra plus être envisagée car la situation pandémique est très grave.