Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Le rapport financier du Real Madrid 2020-2021 : Perte de la pandémie : 300 millions euros / Solde créditeur : 122,1 millions euros


Rédigé par Rachid MADANI le Vendredi 16 Juillet 2021



Le rapport financier du Real Madrid 2020-2021 : Perte de la pandémie : 300 millions euros / Solde créditeur : 122,1 millions euros
Le Real Madrid a présenté les comptes annuels de l'exercice 2020-2021, dans lequel la pandémie de coronavirus a eu un impact significatif. Le club blanc estime à 300 millions d'euros la perte de revenus causée par le Covid depuis mars 2020, date à laquelle la Ligue s'est arrêtée et fermée à Santiago Bernabéu, un stade sur lequel l'équipe première n'a plus foulé le pied. Le club informe également qu'au 30 juin 2021, le solde de la trésorerie est de 122,1 kilos, un peu moins que l'année précédente, où 125,3 millions d'euros étaient disponibles dans les caisses blanches.

La rénovation du stade Bernabeu : 375 millions euros

Dans ces mêmes comptes, qui excluent le projet de rénovation du Santiago Bernabéu, l'investissement réalisé jusqu'à présent dans le stade est expliqué, qui s'élève à 279 millions d'euros, tandis que le prêt arrangé le 30 juin 2021 pour les travaux du colisée madridista est 375 millions d'euros. Le club a également une valeur nette de 534 millions. En plus d'expliquer les lignes d'économies du club, telles que la réduction du salaire des footballeurs ou la vente de celui-ci, il existe quelques perspectives d'avenir, qui ne sont pas très prometteuses. "Les prévisions actuelles indiquent que la reprise de la situation d'avant la pandémie ne sera pas immédiate. Dans ce contexte, le Club poursuivra ses efforts pour contenir les dépenses effectuées jusqu'à présent", a indiqué le Real Madrid dans le communiqué.

Solde positif des deux dernières saisons

Madrid affiche également des bénéfices après impôts, après les mesures d'économie adoptées pour compenser la perte de revenus causée par la crise sanitaire, avec un solde positif de 874 milliers d'euros après impôts, tout comme il a déjà clôturé avec un bénéfice de 313 milliers sur l'exercice 2019 /20. Ainsi, et selon le rapport du Real Madrid, « le club va être l'un des rares grands clubs d'Europe à ne pas subir de pertes au cours de ces deux années, étant donné que, selon une étude de l'UEFA, les pertes d'exploitation accumulées par les clubs entre 2019/20 et 2020/21 approcheront les 6 milliards ».

Les comptes du nouvel effectif du Real Madrid

Les Blancs ne subiront pas de « surréservation » inquiétante pour travailler le marché en toute sérénité. Photo officielle de l'équipe du Real Madrid de la saison dernière. La saison au niveau contractuel s’est terminée le 30 juin, mais Madrid peut déjà prendre en compte le nouvel effectif. Et le résultat n'est pas dérangeant en termes de nombre de joueurs et permettra au club de travailler sereinement durant l'été. Après les adieux de Ramos et l'arrivée d'Alaba, ce sont 22 joueurs sous les ordres d'Ancelotti, plus les sept joueurs qui reviennent de prêt: Bale, Odegaard, Jovic, Ceballos, Vallejo, Brahim et Kubo. Au total, 29 joueurs à la solde de l'équipe blanche des 25 qui peuvent former le futur effectif. A défaut de plus de mouvements, il y a pratiquement de la place pour les quatre joueurs les plus lourds qui reviennent au club. Il ne faudrait qu'un écart de plus pour que Bale, Odegaard, Jovic et Ceballos s'intègrent dans l'équipe.

Les départs forcés des joueurs

Un écart qui pourrait être laissé par Odriozola, qui après le renouvellement de Lucas en tant qu'arrière droit s'est retrouvé dans une position difficile et fait partie des joueurs qui auraient un meilleur départ. Les trois autres footballeurs, Vallejo, Brahim et Kubo, pointent un nouveau départ. Une grosse vente avec cette perspective peu stressante en ce qui concerne la « sortie de l'opération », Madrid peut s'asseoir pour travailler sur sa stratégie de marché. Un plan qui consiste principalement à réaliser une vente importante qui permet d'encaisser une belle somme d'argent. Là, les regards sont principalement tournés vers Varane. Également à Jovic, Ceballos et Brahim (qui pourrait déjà revenir en prêt à Milan avec une option d'achat).

Les footballeurs titulaires

Le Real a plus de joueurs à vendre, mais ils ne sont pas sur le marché. C'est le cas de Militao, Vinicius, Odegaard et Valverde. Un héritage dont le club ne veut pas se séparer car ils seront des joueurs importants. Faire une bonne vente est capitale pour l’équipe face aux futures incorporations, mais le marché ne va pas lui faciliter la tâche et l'été sera long à cet égard. Autres décisions Madrid travaillera également sur d'autres types de sorties qui ne sont pas si succulentes économiquement, au-delà de l'économie de leurs jetons très élevés par rapport au poids sportif qu'ils auront dans l'équipe.

Bale, Isco, Marcelo et Mariano

C'est le cas des joueurs qui n'en ont pas, mais dont la situation rend difficile la recherche d'un club. La liste est dirigée par Bale, Marcelo, Isco et Mariano. Ils n'entrent pas dans les plans du club, mais leur sortie est quasiment impossible. Marcelo et Mariano ont montré leur envie de continuer, Isco pourrait suivre le même chemin après l'arrivée d'Ancelotti. Les joueurs locaux avec projection vers la première équipe, dans le cas de Blanco ou de Miguel Gutiérrez, ne posent pas de problème lors de la saturation de la première équipe car l'idée du club est qu'ils maintiennent cette projection de Castilla.

Le Real un bon exemple financier

Le club madrilène est un exemple pour les clubs européens qui ont été si dévastés pendant la pandémie. En Italie principalement (Juventus, Inter, Milan, Naples...), mais aussi en Premier League et, bien sûr, en Espagne. Le travail que le club a accompli dans ces moments extrêmement difficiles doit être valorisé. Il est maintenant temps d'accélérer avec l'opération de sortie et de continuer à gagner du cash avec des joueurs qui ne sont pas dans les plans, ni de l'entité, ni de Carlo Ancelotti. Certains d'entre eux peuvent être Varane, Isco, Jovic, Mariano, Ceballos, Odriozola... Le Real Madrid espère qu'au cours de l'été il y aura plusieurs ventes et que les bénéfices iront entièrement à la signature galactique de Kylian Mbappé.

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Juillet 2021 - 12:37 JO/Covid : 106 testés positifs dont 19 nouveaux cas