Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le nouveau gouvernement israélien compte quatre ministres d’origine marocaine


Rédigé par S.A le Mardi 15 Juin 2021

Contrairement au gouvernement Netanyahu dont le tiers des ministres étaient d’origine marocaine, la nouveau Exécutif israélien n’en compte que quatre.



Le nouveau gouvernement israélien compte quatre ministres d’origine marocaine
avec le Premier ministre Naftali Bennett, un ultra-droitier qui, dans un contexte politique tendu, va devoir rapidement prendre ses marques à la tête d'une coalition hétéroclite sans direction claire face à de nombreux défis.

Avec 60 députés pour et 59 contre (sur 120), la Knesset a tourné dimanche la page Netanyahu, Premier ministre le plus pérenne de l'histoire d'Israël. Mais la scission claire du Parlement risque de compliquer la tâche à l'équipe ministérielle.

Agé de 49 ans, Bennett prend les rênes d'un gouvernement de 26 ministres représentant la gauche, le centre et la droite. Parmi ces derniers ont retrouvent quatre ministres d’origine marocaine :

Karin Alharar, ministre des Infrastructures nationales, de l’Énergie et de l’Eau

Membre du parti centriste et laïc Yesh Atid, Karin Alharar a intégré la Knesset en 2013. En 2000, elle a été certifiée pour pratiquer le droit après avoir obtenu son diplôme du «College of Management’s School of Law».

Meirav Cohen, ministre de l’Égalité sociale

Meirav Cohen, est également membre du Yesh Atid. Elle a été députée de l'alliance Kakhol lavan de 2019 à 2021 et a été ministre de l'Égalité sociale de mai 2020 à janvier 2021.

Meir Cohen, ministre du Bien-être et des Affaires sociales

Ancien maire de Dimona, Cohen est actuellement membre de la Knesset également en tant que membre de Yesh Atid. Il a été Ministre du Bien-être et des Affaires sociales de 2013 à 2014. Né à Essaouira au Maroc, Cohen a immigré en Israël avec sa famille à l'âge de sept ans. Après s'être initialement installés à Yeruham, ils ont déménagé à Dimona et ont été l'une de ses familles fondatrices.

Yifat Shasha-Biton, ministre de l’Education

Fille d’une infirmière et d’un directeur de société de transports, Shasha-Biton est née en 1973 dans la ville de Kiryat Shmona, dans le nord du pays. À 29 ans, elle obtient un doctorat en éducation et devient ensuite chargée de cours au collège Tel-Hai et vice-présidente du collège d’éducation Ohalo à Katzrin. Elle est entrée en politique en 2008, se présentant comme maire de sa ville natale et obtenant une place de maire adjoint en charge de la politique éducative.