Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le ministère des Habous lance une plateforme numérique avec plus de 10 000 Hadith


Rédigé par Kawtar Chaat le Lundi 9 Mai 2022

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a lancé, sur ordre de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, une plateforme numérique qui recueille plus de 10.000 Hadiths du Prophète Sidna Mohammed (PSL).



Lancée lundi à Rabat, cette plateforme numérique, accessible via les sites « hadithm6.com » et « hadithm6.ma », ainsi que sur Play Store et prochainement sur App Store, vise à informer le public sur le degré d’authenticité ou de faiblesse d’un Hadith.

S'exprimant à cette occasion, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Taoufiq, a indiqué que le lancement de cette plateforme constitue un événement religieux, scientifique et éducatif majeur, à même de répondre aux besoins du grand public en matière d'apprentissage de la religion.

Le ministre a dit, citant Surat Al Hijr-15-9 que la connaissance de l'islam nécessite d'apprendre le Coran. “En vérité, c’est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous qui en sommes gardien”.

“Le Coran que nous possédons aujourd’hui est exactement le même qui fût révélé au Prophète Sidna Mohammad (PSL)”, déclare le ministre.

Taoufiq a également souligné l'importance d'étudier la Sunna, qui contient la tradition et les pratiques du Prophète Mohammed (PSL) et constitue la deuxième référence pour tout musulman, notant que la Sunna comprend, entre autres, les paroles et les actions ou comportements du prophète qui constituent les "Hadiths", rappelle-t-il, dont il est important de vérifier l'authenticité.

Ainsi, la plateforme “Mohammed VI pour le Hadith Acharif, qui peut accueillir jusqu'à 10 000 utilisateurs en même temps, comprend une dizaine de milliers de Hadiths du Prophète Mohammed (PSL), "dont l’authenticité fut ou non vérifiée", explique-t-il.

En outre, il permet une interaction entre l'utilisateur et les oulémas via la rubrique “questions-réponses”, a fait savoir le ministre, ajoutant que l'utilisateur recevra une réponse par e-mail dans les 24 heures.