Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le ministère des Affaires islamiques appelle les religieux à ne pas interférer dans les élections


Rédigé par Hiba Chaker le Dimanche 15 Août 2021

A l’approche des élections législative, le ministère marocain des Affaires islamiques a demandé aux prédicateurs et imams du Royaume de s'abstenir de toute remarque pouvant être considérée comme une ingérence dans les prochaines élections, prévues le 8 septembre.



Le ministère des Affaires islamiques appelle les religieux à ne pas interférer dans les élections
Une circulaire du ministère remémorant aux responsables du culte qu’ils « doivent éviter tout commentaire qui pourrait être interprété, explicitement ou implicitement, comme une propagande pour ou contre un candidat ou une formation politique ou syndicale ».
Les religieux qui décident de se présenter aux élections seront d’ailleurs renvoyés de leurs missions, ajoute la circulaire.
D’ailleurs, depuis 2005, le ministère des Affaires islamiques avait stipulé que l’appartenance à un parti politique ou un groupe extrémiste était l’une des conditions incompatibles avec les fonctions de prédicateurs ou d’imam.
 

  


Dans la même rubrique :
< >