Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le meurtre d’un jeune marocain en Espagne déclenche une vague d'indignation


Rédigé par Anass Machloukh le Mercredi 16 Juin 2021

Suite à l’assassinat d’un jeune marocain par un citoyen espagnol à Murcie en Espagne, la communauté marocaine s'est insurgée contre cet acte, jugé raciste, soulevant ainsi une vague d’indignation dans les réseaux sociaux. Détails.



Youness Bal, un jeune marocain, âgé de 39 ans, établi en Espagne, a été assassiné par un individu espagnol qui l’a abattu par trois coups de pistolet, à l’issue d’une bagarre dans une terrasse d’un café à Puerto de Mazarrón. La victime a rendu l’âme, dimanche, à l’hôpital Arrixaca d'El Palmar, après avoir succombé à ses blessures, rapporte des médias locaux, qui précisent que le suspect a été aussitôt arrêté par la Police. Ce dernier a été pris en flagrant délit, avec l’arme du crime en sa possession. Il a été placé en garde à vue pour comparaitre ensuite devant le tribunal.  

Les mêmes sources indiquent que l'agresseur était auparavant un ancien militaire stationné à la base aérienne d'Alcantarilla, évoquant qu’il souffre de troubles psychologiques, ce qui n’est pas encore vérifié par l’instruction judiciaire. Toutefois, des témoins sur place ont témoigné sur les réseaux sociaux qu’il s’agit d’un homicide à caractère « raciste », vu que le meurtrier aurait proféré des insultes racistes à l’égard de la victime. Il aurait crié « Mort aux Maures », selon le témoignage de la veuve de Youness, rapporté par Laverdad.

Une vague de colère s’est déchainée suite à cet homicide, la communauté marocaine de Murcie a exprimé sa colère et son indignation, appelant de ses vœux que justice soit rendu à Youness, victime d’un crime raciste. Des rassemblements ce sont tenus en solidarité avec la famille de la victime, relayés massivement dans les réseaux sociaux, où plusieurs membres de la communauté ont appelé à rendre justice à la famille du défunt.

En parallèle, une campagne d’indignation s’est déchainée sur les réseaux sociaux, l’hashtag « #Justica_para_youness » (Justice à Youness) a été massivement partagé, aussi bien en Espagne qu’au Maroc.