Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le lycée Descartes de Rabat fermé par les autorités locales


Rédigé par La rédaction le Lundi 2 Novembre 2020

Les autorités locales ont décidé de suspendre les cours en présentiel au lycée Descartes de Rabat relevant de l’Agence de l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE) jusqu’à nouvel ordre, et ce, pour non-respect de la distanciation, a indiqué la direction dans un courrier adressé aux parents d’élèves.



Le lycée Descartes de Rabat fermé par les autorités locales
A la veille de la fin des vacances scolaires, la direction du lycée Descartes a surpris, lundi soir, les parents des élèves en annonçant que suite à une décision des autorités locales, tous les élèves seront placés en enseignement distanciel, et ce, suite au non-respect des mesures préventives dictées par les autorités sanitaires. En effet, la commission composée du Chef district Urbain Agdal Ryab, du directeur de l'Académie Régionale de l'Education et de la Formation Rabat-Salé-Kenitra et de la représentante de la délégation médicale préfectorale de Rabat, a indiqué dans son PV, dont l'Opinion détient une copie, que la distanciation physique réglementaire entre les élèves au sein des salles de cours n'est pas respectée et l'espace de déplacement des professeurs dans les classes (en fasse des tableaux) est occupé par des tables dédiées aux élèves. Le PV précise également que le test PCR du personnel chargé d’accueillir et de relever la température des élèves à l’entrée du lycée n’a pas été présenté à la commission le 1 novembre 2020, comme il a été convenu le 29 octobre 2020, lors d’une réunion tenue au siège du lycée Descartes, en présence de la représentante de l’Ambassade de France au Maroc et la Proviseur de l’établissement. Ainsi, la commission a recommandé la fermeture du lycée «jusqu’à ce que dites remarques soient satisfaites».

Sans contester explicitement ladite décision, les responsables du lycée ont indiqué que pendant les vacances «tout a été mis en œuvre pour renforcer encore le respect du protocole sanitaire» qui a été communiqué aux parents dès le début des cours, en application des circulaires des autorités marocaines : «rénovation de toute la signalétique, inaccessibilité de certains mobiliers extérieurs, vérification de la distanciation d’un mètre entre élèves, soit 4m2 par élève…», précise la même source. Et d’ajouter que l’établissement a même commencé à équiper les tables d’un plexiglass «afin d’offrir une protection encore plus marquée aux élèves».

Vu le caractère brusque de cette décision, la direction a informé les parents que pour permettre aux professeurs et aux élèves de s’adapter à ce changement de mode d’enseignement, «les cours ne pourront débuter que mercredi matin 4 novembre à 8h».

Cela dit, il convient de noter qu’en début du mois dernier, les parents d’élèves ont exprimé leur insatisfaction vis-à-vis de la qualité des cours à distance du lycée, qui selon eux, accusent plusieurs manquements au niveau de la programmation.

Dans une lettre adressée au proviseur, ils ont revendiqué un dispositif d’enseignement à distance de qualité en mettant en place des moyens de communication qui seraient en mesure d’habiliter les apprenants à interagir avec leurs professeurs et leurs camarades, sachant que le lycée français a suffisamment de moyens pour le faire. « Nous, parents d’élèves du lycée Descartes, vous demandons à ce que nos enfants puissent bénéficier des cours même lorsqu'ils seront à la maison (semaine en autonomie ou en enseignement EAD 100%) », avaient-ils demandé à l’administration.


  


Dans la même rubrique :
< >