Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Le concours « Ana Maghribi.a » revient pour sa 8ème édition


Rédigé par Kawtar CHAAT le Dimanche 17 Octobre 2021

En partenariat avec le Crédit du Maroc et Jawjab, l’Institut français du Maroc (IFM) organise la 8ème édition du concours national de films courts « Ana Maghribi.a ». Détails



Le concours « Ana Maghribi.a » revient pour sa 8ème édition
Pour cette édition, dont l’organisation a été chamboulée à cause des restrictions sanitaires dû au Covid- 19, les jeunes de moins de 30 ans sont invités à proposer des vidéos sur le thème « Femmes au Futur : Imaginer l’égalité », et ce, jusqu’au 28 novembre 2021.

« Nous encourageons et nous recevons les talents de toutes les villes du Royaume », nous déclare le département de communication de l’Institut français de Casablanca, précisant que ce concours est ouvert aux jeunes de moins de trente ans, passionnés ou amateurs de vidéos. Cette édition sera axée sur le statut des femmes et permettra de porter une attention spécifique à l’égalité.

Elle « propose à chacun de rompre avec les codes et de s’approprier l’avenir à travers une narration d’anticipation pour penser l’égalité de genre et dénoncer les inégalités qui menacent l’équilibre de nos sociétés de demain. Partir à la recherche de nouveaux univers pour mettre en évidence les violences de notre quotidien, remettre en question le cadre de nos sociétés », indique l’IF dans un communiqué.

L’idée exprimée dans le film sera le premier critère de sélection, la réalisation et la qualité technique seront en compte dans un second temps, ajoute la source, rappelant que 60 films ont été envoyés lors de l’édition précédente d’Ana Maghribi.a de toutes les régions du Maroc, et 5 prix ont été remis aux gagnants lors d’une cérémonie organisée à l’Institut français de Casablanca.

Cette année, les films seront jugés et récompensés par un jury composé de professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, présidé par la réalisatrice et scénariste franco-marocaine Sofia Alaoui, connue pour le film Qu’importe si les bêtes meurent, César du meilleur court métrage de fiction 2021, fait savoir le communiqué, précisant que cinq prix seront décernés : trois prix du Jury, Prix Crédit du Maroc et Prix Institut français du Maroc. Les participants réaliseront dans le format de leur choix une vidéo de 90 secondes à déposer sur la plateforme www.concoursanamaghribi. org jusqu’au 28 novembre, ajoute la source.

Ce concours national de films courts qui consacre les créations audiovisuelles au niveau national, a été lancé en 2014 par l’Institut français du Maroc, dans le but de permettre aux jeunes de s’exprimer librement et sans contraintes de moyens. Il permet également d’interroger la jeunesse sur des thématiques qui la concerne, et de repérer et suivre les talents du secteur, amateurs ou non.

Kawtar CHAAT


Zoom sur le Concours

Lancé en 2014 par l’Institut français du Maroc, le concours international de films courts Ana Maghribi.a a été créé afin de proposer un espace de libre expression et de créativité pour les jeunes sans contraintes de moyens, peut-on lire dans le communiqué. Ce concours a pour vocation d’interroger la jeunesse sur des thématiques qui la concerne, à savoir l’identité, le statut des femmes, le changement climatique, l’ouverture au monde, les rencontre(s), l’engagement ou encore Ana Maghribi.a l’africanité, etc., fait savoir la même source. A noter que l’IFM appartient au réseau culturel de la France à l’étranger. Il a son siège à Rabat et comporte 12 antennes dans les villes de Casablanca, Tanger, Marrakech, Rabat, Fès, Meknès, Tétouan, Oujda, Essaouira, Agadir, Kénitra et El Jadida.