L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Le Trésor sur le marché obligataire : Dépassement de son besoin à hauteur de 11%


Rédigé par L'Opinion Dimanche 2 Juillet 2023



Il ressort de la note « Weekly Hebdo Taux - Fixed Income » d'Attijari Global Research (AGR) que le Trésor a dépassé de 11% son besoin annoncé du mois de juin sur le marché obligataire et qui couvre la période du 16 au 22 juin.

Dans cette même note, AGR indique que durant cette dernière séance d'adjudication du mois de juin, le Trésor s'est orienté vers le segment CMT (court et moyen terme) et souscrit 4,3 MMDH (milliards de dirhams), dont 86% sur la maturité 2 ans.
Ainsi, la levée totale du mois atteint 15,9 MMDH, soit un taux de réalisation des besoins annoncés de 111%. Tenant compte d'une demande modérée en bons du Trésor (BDT), le taux de satisfaction du mois ressort à 43%, précise la même source.

Selon les analystes, cette séance demeure marquée par une baisse des taux de rendement primaires des maturités concernées par la levée, atteignant -21 points de base (pbs) pour la maturité 2 ans. Sur la courbe secondaire, une tendance baissière générale a été enregistrée, avec des variations dépassant les -30 pbs.

En dépit d'un resserrement de la situation de la trésorerie de l'argentier de l'État qui s'est reflété à travers une nette baisse de ses placements sur le marché monétaire, l'offre en BDT du Trésor devrait rester maîtrisée. Par ailleurs, et compte tenu du statu quo du taux directeur de BAM, les experts d'AGR anticipent un regain important de la demande des investisseurs en BDT.

Dans ces conditions, ces analystes prévoient une baisse des exigences de rentabilité des opérateurs sur les compartiments primaire et secondaire durant le prochain mois. A Rappeler que la philosophie de l’Analyse et Recherche repose sur 4 valeurs qui sont : l’indépendance, l’intégrité, la diversité et l’innovation.

Pour ce qui est de l’indépendance, il s’agit de la mise en place des dispositifs nécessaires pour se prémunir contre toute influence externe ou biais interne pouvant impacter l’objectivité du processus d’analyse. Quant à l’innovation, elle porte sur la création de nouveaux produits à valeur ajoutée pour les clients à l’image des indices de confiance et des primes de risque spécifiques à chaque marché.
 








🔴 Top News