Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le Maroc et Israël s'engagent à promouvoir et à faciliter les investissements


Rédigé par S.M le Vendredi 5 Novembre 2021

Les opportunités commerciales et d'investissement au Maroc ont fait l’objet, jeudi 4 novembre, d’un webinaire organisé par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et la Israeli Employers Business Organization (IEBO).



Le Maroc et Israël s'engagent à promouvoir et à faciliter les investissements
Intervenant lors de ce webinaire, le Président du Conseil d'affaires Maroc-Israël, Steve O'Hana, a mis en avant le développement qu'a connu le Maroc durant ces deux dernières décennies à même de devenir une destination d'investissement des plus attrayantes au monde selon les rapports internationaux.
 
Tout en révélant que des délégations d’hommes d’affaires seront bientôt en visite de prospection au Maroc,  O’Hana a indiqué que le Maroc est l'une des destinations d'investissement les plus attrayantes au monde, ce qui confirme sa position de porte d'entrée en Afrique grâce à sa compétitivité, son hub financier et ses plus de 54 accords de libre-échange. 

Ledit conseil « sera heureux d’accueillir des délégations économiques israéliennes dans le Royaume et de conduire des délégations d'affaires marocaines en Israël, maintenant que les restrictions de voyage ont été levées », a-t-il fait savoir, soulignant qu'il en fera « une plateforme concrète et efficace pour accompagner les entreprises dans leur investissement dans les deux pays et dynamiser les échanges commerciaux ». 

Plus de 30 partenariats commerciaux
 
Pour sa part, le Vice-Président du Conseil, Yann Assor, a expliqué l'apport Conseil aux investisseurs et entreprises des deux pays, qui, au-delà de promouvoir l'investissement, procurer des informations fiables et fournir une assistance technique, donne accès à un réseau de plus de 100.000 entreprises de toutes tailles et opérant dans l'ensemble des secteurs. 
 
Au cours des derniers mois, le Conseil a été impliqué dans plus de 30 partenariats commerciaux entre des entreprises des deux pays dans différents secteurs, a-t-il fait savoir.
 
De son côté, le président de MeM by CGEM, Karim Amor, a présenté aux investisseurs et entreprises israéliennes les agrégats macroéconomiques du Maroc, tels que le taux de croissance, le taux d'inflation, le taux de chômage ou encore les flux des investissements directs à l'étranger.  
 
Accès à un marché diversifié
 
Après avoir passé en revue les spécificités du Royaume, ses atouts géographiques, ses accords commerciaux donnant un accès privilégié à un marché de plus d'un milliard de consommateurs et les caractéristiques de ses infrastructures portuaires, aéroportuaires et routières, il a mis en relief les opportunités d'investissement au Maroc qu'offre le cadre juridique national qui protège les investisseurs.
 
Le Directeur-général de l'Agence marocaine de développement des investissements et des exportations, Youssef El Bari, a, quant à lui, mis en avant les principaux secteurs de l'industrie marocaine (automobile, aéronautique, textile, pharmaceutique, agroalimentaire et outsourcing), dans l'objectif de créer une adéquation entre les capacités industrielles marocaines et la Recherche et Développement (R&D) et l'innovation israéliennes. 
 
Il a, en effet, évoqué le Nouveau Modèle de développement qui comprend des projets stratégiques qui feront du pays une économie plus innovante, plus verte et plus inclusive, ajoutant que le Maroc offre la possibilités aux entreprises israéliennes de s’investir dans plusieurs secteurs, à savoir le tourisme, l’agriculture, l’outsourcing, les énergies renouvelables, etc.