Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le Maroc disposé à coopérer avec les pays arabes pour relancer le secteur touristique


Rédigé par S.J le Mercredi 17 Juin 2020

Le Maroc tient à poursuivre la coopération privilégiée dans le domaine du tourisme et de partager sa modeste expérience avec les pays arabes frères, a indiqué, mercredi, la ministre du Tourisme, Nadia Fettah, lors de la réunion de la session urgente du Conseil ministériel arabe du tourisme.



Nadia Fettah,  ministre du Tourisme, de l'Artisanat, du Transport Aérien et de l'Économie Sociale.
Nadia Fettah, ministre du Tourisme, de l'Artisanat, du Transport Aérien et de l'Économie Sociale.
Lors de cette réunion, tenue sous forme virtuelle dans le cadre de la coordination des efforts conjoints entre les pays arabes, pour faire face aux répercussions de la crise actuelle de la pandémie du Coronavirus et à ses effets négatifs sur l'économie et particulièrement sur le secteur du tourisme dans le monde arabe, la ministre du tourisme a souligné que le Royaume œuvre pour le renforcement de l'action arabe commune et à la consolidation des relations distinguées qu’entretiennent les pays arabes aussi bien sur les plans bilatéral que multilatéral.

Elle a également mis en évidence la résilience du secteur du tourisme et sa capacité à faire face à une multitude de crises affectant les activités touristiques mondiales, en soulignant l'importance de renforcer la solidarité et le travail commun entre tous les pays arabes, pour dépasser la crise. Et d’ajouter qu’il faut impérativement bénéficier de l'appui fourni par les différentes organisations mondiales (notamment la Ligue Arabe, l'Organisation Mondiale du Tourisme et les autres organisations arabes et régionales spécialisées), pour affronter ensemble cette pandémie, relancer le secteur du tourisme, et minimiser autant que possible son impact sur l'activité touristique dans le monde arabe.

Le modèle marocain

M. Fettah a également mis en exergue les mesures prises par le Maroc sous l'impulsion de SM le Roi Mohammed VI, pour relancer le secteur touristique. Il s’agit entre autres du développement d’une plateforme numérique pour renforcer la capacité des opérateurs touristiques, l’adoption de la loi édictant des mesures particulières aux contrats de voyage et de séjour touristiques et aux contrats de transport aérien de passagers qui vise à diminuer la pression sur la trésorerie des prestataires de services, l’élaboration d’un guide sur les mesures sanitaires adoptées par les opérateurs touristiques marocains et la mise en place d’un recueil de recommandations sur les mesures de sécurités et d’hygiène, lesquelles sont destinées aux professionnels du secteur. Et de noter que d’autres mesures d’ordre financier, social et de gouvernance sont en cours d’étude.
 
Ceci dit, elle a mis en lumière les efforts de l'Organisation Mondiale du Tourisme depuis le début de cette pandémie, lesquels se sont matérialisés par ses recommandations aux États Membres pour une relance du secteur du tourisme et ses initiatives prises pour la mise en place du comité de crise pour le tourisme mondial et du dispositif d’assistance technique pour le redressement du tourisme, destiné aussi bien aux États membres qu’aux entreprises touristiques, pour faire face à cette pandémie.
 
La déclaration de la session urgente du Conseil ministériel arabe du tourisme a été adoptée en marge de cette réunion, qui a connu la participation de 21 ministres en charge du tourisme dans les États membres de la Ligue Arabe et plus de 56 participants. Cette déclaration vise à atténuer les impacts négatifs de la pandémie sur le secteur du tourisme, à travers des actions complémentaires à celles déjà prises par les pays arabes dans ce domaine.

(Avec MAP)