Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le Maroc dénonce l'attaque perpétrée à Nice


Rédigé par La rédaction le Jeudi 29 Octobre 2020

Le Royaume dénonce l’attaque perpétrée ce samedi à Nice et exprime sa solidarité et sa compassion aux victimes et à leurs familles, indique le ministère des Affaires étrangères.



Le Maroc dénonce l'attaque perpétrée à Nice
Le Royaume du Maroc appelle aussi à dépasser le contexte délétère et le climat tendu autour de la religion et invite les différentes parties à faire preuve de modération, de sagesse et de respect de l’altérité, précise le ministère dans un communiqué. 

Il est à noter que l'attaque au couteau qui a fait trois morts jeudi dans une église de Nice a suscité réprobation et indignation dans le monde. Ainsi, en plus du Maroc, de nombreux pays ont exprimé leur solidarité avec la France.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a indiqué  que "le Royaume-Uni est aux côtés de la France pour lutter contre la terreur et l'intolérance". La Turquie a également condamné "fermement" l'attaque "sauvage" de Nice, mettant de côté les vives tensions entre Ankara et Paris pour exprimer sa "solidarité".

De son côté, le Vatican a affirmé que "le terrorisme et la violence ne peuvent jamais être acceptés". "C'est un moment de douleur dans une période de confusion", a indiqué le porte-parole du Vatican, Matteo Bruni, précisant que le pape François "prie pour les victimes et leurs proches".

La chancelière allemande Angela Merkel a exprimé la "solidarité" de l'Allemagne avec la France, se disant "profondément bouleversée par les meurtres cruels dans une église à Nice".

Le Premier ministre libanais désigné Saad Hariri a exprimé sa "condamnation et (sa) désapprobation les plus vives de l'odieuse attaque criminelle". "Tous les musulmans sont appelés à rejeter cet acte criminel qui n'a rien à voir avec l'islam ou le prophète", a-t-il écrit sur Twitter.

Au niveau des organisations internationales, le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres "condamne fermement (cette) attaque odieuse", a déclaré à New York son porte-parole, Stéphane Dujarric. "Il réaffirme la solidarité des Nations unies avec la population et le gouvernement de la France" dans cette épreuve, a-t-il ajouté.

L'Union européenne a affiché sa "solidarité" avec la France et appelé à l'union contre "ceux qui répandent la haine". "Toute ma solidarité avec la France (..). Toute l'Europe est avec vous", a twitté le président du Conseil européen, Charles Michel.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a affirmé pour sa part que "l'Europe toute entière est solidaire avec la France". "Nous restons unis et déterminés face à la barbarie et au fanatisme", a-t-elle ajouté sur Twitter.

Le président du Parlement européen, David Sassoli, a appelé les Européens à s'"unir contre la violence et ceux qui cherchent à inciter et à répandre la haine".

(Avec Agences)