L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Le Maroc condamne les attaques israéliennes à Al-Aqsa et appelle à une intervention de l'ONU


Rédigé par La rédaction le Samedi 16 Avril 2022

Le Maroc a condamné, samedi, les attaques « des forces d’occupation israéliennes » contre les Palestiniens à la mosquée Al-Aqsa, indique communiqué du Ministère des Affaires Etrangères.



«Le Royaume du Maroc, dont le Souverain, SM le Roi Mohammed VI préside le Comité d’Al Qods condamne et dénonce l’intrusion des forces d’occupation israélienne à la mosquée Al Aqsa, la fermeture de ses portes et l’agression des fidèles qui se trouvaient à l’intérieur de la mosquée et ses esplanades, causant ainsi plusieurs blessés», indique le communique de la diplomatie marocaine.  

Le Maroc considère que ces provocations «méthodiques» des forces de l’occupation durant le mois de Ramadan renforcerait les sentiments de haine, et élimine les chances de relancer le processus de paix dans la région.
 
Le Royaume appelle ainsi les Nations Unies ainsi que la communauté internationale à intervenir en urgence pour mettre fin aux agressions que subit le peuple Palestinien désarmé, tout en préservant ses valeurs sacrées.
 
Sur instruction du Souverain, la position du Royaume a été communiquée au chef du Bureau de liaison israélienne à Rabat, souligne la même source.
 
Il est à noter que plus de 150 Palestiniens ont été blessés vendredi lors d'affrontements avec des policiers israéliens sur l'esplanade des Mosquées à al-Qods, selon un bilan du Croissant rouge palestinien. «153 blessés palestiniens ont été transférés» dans des hôpitaux d'al-Qods et des «dizaines» d'autres ont été traités sur le site, indique la même source.
 
Pour sa part, la police israélienne a fait état d'au moins trois blessés dans ses rangs. Selon le Club des prisonniers palestiniens, une ONG de défense des détenus, environ 400 personnes auraient été arrêtées suite à ces affrontements.
 
Depuis le mois de mars, 14 Israéliens ont été tués dans plusieurs attaques dans des villes israéliennes, ce qui a entraîné des opérations militaires israéliennes ultérieures dans toute la Cisjordanie, qui ont tué plus de 20 Palestiniens.
 
L'année dernière, des affrontements dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa, point central du conflit israélo-palestinien, ont conduit à une guerre de 11 jours entre Israël et la bande de Gaza contrôlée par le Hamas.
 



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Juillet 2022 - 20:55 Sahara : Staffan de Mistura attendu au Maroc