Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Laftit : le budget de l'Intérieur pour l'année 2022 est de 41,1 MMDH


Rédigé par Achraf EL OUAD le Mercredi 3 Novembre 2021

Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit a exposé, ce mercredi à la chambre des représentants, les grandes lignes du budget sectoriel du ministère de l'Intérieur au titre de l'année 2022.



Lors d'une réunion de la commission de l'intérieur, des collectivités territoriales, de l'habitat et de la politique de la ville, tenue ce mercredi à la Chambre des représentants, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit a indiqué que le projet du budget sectoriel de son ministère au titre de l’année 2022 s’inscrit dans le cadre du programme gouvernemental et les perspectives escomptées, et ce conformément aux Hautes Orientations Royales visant à mettre en place une vision stratégique globale.  

Celle-ci s’appuie sur une réflexion progressive autour du Nouveau Modèle de Développement à travers le lancement d’une nouvelle génération de programmes et de projets de développement, surtout dans le domaine socio-économique, principalement les chantiers de la protection sociale, la prise en charge des personnes en situation de précarité, la construction d’infrastructures de proximité, la réduction des disparités sociales et territoriales ainsi que le renforcement des mécanismes de solidarité et de développement humain.

Il a souligné, lors de sa présentation que « nous devons être fiers de la capacité du Maroc à organiser tous les échéances électorales à temps et en respectant les mesures de prévention contre le virus, ce qui a constitué une étape historique sur la voie de la démocratie dans notre pays ».

Laftit a expliqué que le montant total alloué au budget sectoriel du ministère de l'Intérieur pour l'année 2022 est de 41,1 milliards de dirhams, y compris 33,4 milliards de dirhams conçus pour la gestion, incluant une enveloppe 29,3 milliards de DH consacrée au budget des fonctionnaires et 4,1 milliards de dirhams pour les équipements. Par ailleurs, 7,6 milliards de dirhams est le budget d'investissement, tandis que 48,8 milliards de dirhams seront consacrés aux comptes spéciaux. 

Le ministre a défendu l'efficacité des acquis du ministère de l'Intérieur, soulignant sa détermination renouvelée à affronter les difficultés de la situation actuelle, relever les défis et faire face à toutes les contraintes et obstacles immédiats et futurs qui pourraient entraver la trajectoire de démocratie et de développement du Maroc.