Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

La prière du vendredi se fera encore attendre


Rédigé par Anass Machloukh le Vendredi 18 Septembre 2020

Après une fermeture de plus de trois mois, les mosquées ont rouvert leurs portes le 15 juillet après la levée du confinement. Or la prière du vendredi est toujours suspendue. Chose qui ne changera pas de sitôt.



La prière du vendredi se fera encore attendre

La crise sanitaire a forcé les mosquées à fermer leurs portes pendant la période du confinement, de nombreux Marocains ont eu du mal à s’y habituer étant donné la sacralité de la pratique religieuse. Après la reprise quasi-normale de la vie quotidienne, les pratiquant ont pu renouer avec les prières collectives après la réouverture des mosquées le 15 juillet.

Toutefois, la prière du vendredi reste toujours suspendue ce qui soulève de nombreuses questions chez plusieurs personnes surtout dans les réseaux sociaux, d’autant plus que les cafés, les centres commerciaux et les écoles sont ouverts.

Le ministère des Habous et des affaires islamiques avait annoncé que « Les mosquées demeureront fermées pour la prière du vendredi jusqu’à l’annonce, ultérieurement, de la date de la réouverture pour accomplir cette prière ».

Sur les réseaux sociaux, ils sont nombreux à appeler à la reprise de la prière hebdomadaire compte tenu de sa valeur symbolique même dans une formule spécifique adaptée aux exigences du respect des gestes barrières.

Nous avons contacté le Ministère pour s’enquérir du sujet, ce dernier nous a précisé qu’aucune décision n’a été prise sur la prière du vendredi indiquant que toute nouveauté fera l’objet d’une communication officielle.

La suspension de la prière du vendredi est due à la crainte des encombrements que connaissent les mosquées dont la majorité se remplissent dans ce jour sacré ce qui rend difficile le respect de la distanciation physique.

  


Dans la même rubrique :
< >