Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

La presse sportive marocaine en deuil : Mustafa Sbaï n’est plus


Rédigé par RM le Mercredi 20 Octobre 2021



Un compagnon, un collègue, un ami, un frère, quarante ans de vie commune, Mustafa Sbaï n’est plus. Encore une victime du Covid-19,  la maladie la plus ingrate, la plus méchante, la plus meurtrière qui a lutté en compagnie de trois femmes son épouse et ses deux filles toujours à son chevet durant plus de trente jours.
Journaliste professionnel de profession et ancien retraité, Mustafa Sbaï était longtemps le grand reporter de Radio Medi I depuis sa création. Bien que d’origine slaouie, il se considérait comme un vrai tangérois. Il avait la ville et son équipe l’IRT dans le cœur. Le bonheur, la vie conjugale, la naissance de ses enfants, la carrière de journaliste ont fait de lui  un homme heureux, satisfait et plein d’humour et d’amour. Avant le micro, il avait une plume avec beaucoup de talent.    Durant plusieurs années, il était l’un des célèbres rédacteurs du journal « Al Alam » dont il avait couvert comme envoyé spécial une multitude de sommets africains.
A Nouakchott, à Dakar, à Adis Abeba, à Ouagadougou, au Caire et partout en Afrique, il était souvent présent pour réaliser d’importants reportages.
 A Mexico, il fut le premier marocain à couvrir une coupe du monde de football. Son dernier voyage était au Niger en compagnie de deux autres journalistes sportifs Mohamed Samadi (Radio Tanger) et Rachid Madani (L’Opinion) pour accompagner l’IRT dans sa première et historique participation en coupe africaine Champions league.
Après sa retraite, il devait collaborer aux journaux « Al Mountakhab » et « Chamal » avant d’être nommé directeur des programmes à Cap Radio. Outre son riche palmarès journalistique, il contribua à la création de l’Association Tanger  Presse Sportive puis de la section régionale de l’AMPS de Tanger.
Pour les distinctions honorifiques, il fut récompensé par deux précieux trophées de meilleur reporter sportif à Rabat par l’Association Marocaine de la Presse Sportive et à Dubaï par l’Association Arabe de la Presse Sportive.
Que le cher Mustafa Sbaï repose en paix et que Dieu l’ait dans Sa Sainte Miséricorde. Toutes les sincères condoléances à sa famille.
« Nous sommes à Allah et à Lui nous retournons ».