Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

La fusée chinoise, d’un grand succès à une vraie calamité


Rédigé par Chaimae BARKI le Jeudi 6 Mai 2021

Après un lancement réussi le 29 avril, la fusée Longue Marche 5B qui pèse 21 tonnes en orbite basse, rentrera dans l’atmosphère avant le 10 Mai. Toutefois, « Mystère et boule de métal », personne ne peut prédire où, et le risque d’incident n’est pas nul.



La fusée chinoise, d’un grand succès à une vraie calamité
Des observateurs semblent constater que l'engin est pris d’un retour  «incontrôlé», et sa trajectoire pourrait passer au-dessus de New York comme de la Nouvelle-Zélande, de Madrid comme de Beijing ou du Chili. Il y a de grandes chances que l'énorme débris, d'une taille de 30 mètres de long , tombe dans l'océan ou dans une zone inhabitée. 
 
Comme l’a attesté Jonathan Mcdowell, astrophysicien au centre d’astrophysique de l’université de Harvard, « le résultat le plus probable est qu’il tombera dans la mer car l’océan couvre environ 78% de la planète, toutefois certains morceaux de la fusée survivront à la rentrée dans l’atmosphère et pourraient causer l’équivalent d’un petit accident d’avion dispersé sur 869 km ». 
 
En bref, loin de la panique,  une catastrophe reste peu probable bien qu’elle ne soit pas tout à fait exclue. Selon Mcdowell, « ce qui est mauvais c’est que c’est vraiment une négligence de la part de la chine, les objets de plus de dix tonnes nous ne les laissons pas tomber du ciel de manière délibérément incontrôlée », a-t-il déclaré. 
 
Si la chute de débris spatiaux est un ensemble d'événements assez commun, il est rare qu’un objet de cette taille soit laissé se désorbiter de façon incontrôlée, un point à considérer pour l’exploit chinois qui reste valide mais loin d'être exemplaire.