Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

La foire de Casablanca transformée en hôpital de campagne


Rédigé par Hajar Lebabi le Dimanche 5 Avril 2020

La foire de Casablanca sera aménagée de façon à accueillir 700 lits d'hospitalisation. Malgré le fait qu'elle démontre la prévoyance des autorités sanitaires nationales, cette action suscite les inquiétudes quant à une éventuelle propagation de masse de la pandémie de coronavirus.



Le grand palais de la foire de Casablanca
Le grand palais de la foire de Casablanca
Dans un communiqué conjoint du ministère de l'intérieur, du conseil régional de Casablanca-Settat et du conseil préfectoral et de la ville de Casablanca, il est fait état de la création d'un hôpital temporaire au sein de la foire des expositions de Casablanca, à quelques encablures de l'hôpital Moulay Youssef qui fait actuellement office d'unité hospitalière principale pour l'internement des malades atteints de covid-19 à Casablanca. 

Mené conjointement entre le Conseil de la région de Casablanca-Settat, les Conseils communal et préfectoral de Casablanca et en coordination avec la Direction Régionale de la Santé, ce projet pour lequel une enveloppe de 45 millions de dirhams est mobilisée, rassure et inquiète à la fois.

Si dans le communiqué sus-cité, l'action est motivée par la volonté des autorités d’augmenter la capacité hospitalière de la métropole en créant un hôpital équipé de tout le matériel médical nécessaire, sur les réseaux sociaux, cette décision est interprétée comme le signal d'une augmentation prochaine et exponentielle du nombre de cas à Casablanca, ainsi que d'un proche saturation de l'hôpital Moulay Youssef situé à une centaine de mètres de la foire.  

Quoiqu'il en soit, cet hôpital temporaire devra s'étendre sur une superficie de 20.000 mètres carrés, lui permettant d'accueillir environ 700 lits. L’espace total sera divisé en quatre grandes salles distinctes. Chaque espace aura son propre personnel médical et les établissements de santé seront isolés les uns des autres.