Menu
L'Opinion L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Tribune libre

La fiction et les libertés de création attaquées en justice !


Rédigé par Hamid YAHYA le Dimanche 2 Mai 2021


La fiction et les libertés de création attaquées en justice !
Quelle malédiction hante la télévision marocaine où la production nationale « ramadanesque » est bannie par plusieurs intervenants ? 

Ce que propose nos deux « boîtes à merveille » en ce mois de Ramadan a été touché par un sort maléfique. Après les critiques -constructives bien sûr- par des experts en la matière et des journalistes spécialisés sur la médiocrité des productions télévisées, d’autres ont poussé le bouchon un peu loin en saisissant la justice ou en portant plainte à la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA).

En effet, après la colère des avocats, dont une association professionnelle, outrée par la représentation faite du métier d’avocat dans une série qui passe sur Al Oula, a saisi la HACA et un avocat à Rabat le tribunal administratif pour mettre fin à la diffusion de ce qu'elle qualifie "d'absurdité". 

Donc, après les avocats, d’autres associations et syndicats de différents métiers (Cheminots, infermières, Adouls,…) ont manifesté leur colère par une pluie de communiqués et de plaintes.

Les réactions de ces professionnels ont meublé la toile bleue par des pour et par des contre.

Ce qu’on peut dire, c’est que ces productions traitent des phénomènes et des défauts sociaux où les acteurs et actrices personnalisent des rôles et des personnages de pure fiction inspirée en partie de la réalité.

A notre humble avis, ce n’est qu’un faux débat sachant que les libertés de création, de publication et d'exposition en matière littéraire et artistique et de recherche scientifique et technique et les libertés de pensée, d'opinion et d'expression sous toutes ses formes sont garanties par notre Constitution selon l’Article 25.
 
Hamid YAHYA

  



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 1 Août 2021 - 10:12 L'Humeur : Pégase en rase-mottes