Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

La FDA interdit la vente de 55 000 produits liés au vapotage


Rédigé par Jihane ZIYAN ( journaliste stagiaire ) le Lundi 30 Août 2021

La FDA interdit la vente de 55 000 produits liés au vapotage.



Cette décision affirme que ces cigarettes constituent une menace pour la santé des jeunes américains. La FDA a émis des ordonnances de refus de commercialisation pour les produits du système d'administration électronique de nicotine.

Dr Janet Woodcock, la commissaire par intérim de la FDA, a déclaré : « Nous savons que les produits du tabac aromatisés sont très attrayants pour les jeunes. Par conséquent, l'évaluation de l'impact de la consommation potentielle ou réelle des jeunes est un facteur critique dans notre prise de décision concernant les produits pouvant être commercialisés ».

Selon une étude publiée par JAMA Network Open, plus de 27% des lycéens et 10,5% des collégiens américains ont déclaré avoir utilisé des cigarettes électroniques en 2019. Effectivement, bien qu'il soit illégal de vendre des produits de vapotage à toute personne de moins de 21 ans, des études ont montré que certains utilisateurs n’ont que 11 ans et utilisent ces produits.

Depuis juin 2019, 2 711 personnes ont été hospitalisées et 60 sont décédées des suites d'EVALI (lésion pulmonaire associée à la cigarette électronique), la maladie pulmonaire dévastatrice liée aux cigarettes électroniques.

L'agence fédérale a écrit dans un rapport le 26 août : « Les demandes d'environ 55 000 produits ENDS aromatisés de trois demandeurs manquaient de preuves suffisantes que [les cigarettes électroniques] présentent un avantage suffisant pour les fumeurs adultes pour surmonter la menace pour la santé publique posée par les niveaux alarmants et bien documentés d'utilisation de ces produits par les jeunes». Les fabricants de tabac doivent dorénavant soumettre des demandes de produits du tabac à la FDA avant la commercialisation.

Ces rapports devront prouver que leurs produits offrent un avantage global pour la santé publique. Si une entreprise ne parvient pas à faire valoir ses arguments, la FDA a le pouvoir de retirer ses produits du marché. Il est essentiel de s'assurer que les nouveaux produits du tabac subissent une évaluation par la FDA dans le but de réduire les maladies et les décès liés au tabac.

  


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Septembre 2021 - 16:35 Allemagne : La page Merkel tournée dimanche