Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

La Chine réouvre ses salles de cinéma, à quand le tour du Maroc ?


Rédigé par Kenza Aziouzi le Vendredi 17 Juillet 2020

Alors qu’au Maroc, la date de la réouverture des salles de cinéma est toujours inconnue, en Chine, ces dernières pourront rouvrir, dès le 20 juillet. Et ce, dans le respect des précautions contre le nouveau coronavirus, à l'heure où la pandémie semble maîtrisée sur son territoire, selon une directive du gouvernement chinois.



La Chine réouvre ses salles de cinéma, à quand le tour du Maroc ?
L'Administration Chinoise du Film (CFA) a indiqué dans un communiqué que les zones à « faible risque » pourront ouvrir le 20 juillet, à condition que les spectateurs portent un masque et se soumettent au préalable à un contrôle de température.
 
Des mesures sanitaires ont été mises en place, seuls 30% des billets disponibles pourront être vendus à chaque séance et les spectateurs devront respecter la distanciation physique.
 
Suite à une nette amélioration des conditions sanitaires, les cinémas font partie des derniers secteurs autorisés à redémarrer. Il est à rappeler que les autorités chinoises avaient brièvement annoncé, en mai dernier, une réouverture des salles avant de se rétracter suite à une augmentation des contaminations.
 
A quand le tour du Maroc ?
 
Presque un mois est passé après le déconfinement et toujours aucune visibilité concernant le redémarrage des salles de cinéma. En attendant la décision du Ministère de la Jeunesse et des Sports et du Centre Cinématographique Marocain (CCM) par rapport à leur réouverture dans le Royaume, une alternative a été pensée et mise à exécution.
 
En effet, un Drive-In Festival se prépare à Casablanca. Un cinéma en plein air sur un grand parking d’une capacité de 200 voitures, où plusieurs films seront diffusés sur un écran géant. L’évènement se tiendra du 14 au 23 août.
 
Bien qu’elles demeurent encore écartées de la reprise post-confinement, des mesures ont été présentées par le Ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Othman El Ferdaous pour renforcer la résilience des cinés. Il s’agit de la prise en charge de certaines charges fixes des salles de cinéma engagées sur la période de quatre mois allant de mars à juin 2020 et n’ayant pas pu être amorties du fait de la crise sanitaire, et le versement aux exploitants d’une prime exceptionnelle à la réouverture des salles, équivalente à un mois de chiffre d’affaires pour accompagner la reprise d’activité, conditionnée au respect des normes sanitaires et à l’engagement de garder la salle ouverte au moins 18 mois. Le premier versement, de 50%, se fera à la signature de conventions par les parties concernées, le second trois mois après la réouverture.