Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

La CNDP lance de nouveaux programmes pour la protection des données à caractère personnel


Rédigé par S.J le Vendredi 10 Juillet 2020

La Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) a lancé jeudi des programmes intitulés DATA-TIKA afin de protéger les personnes au sein de l’écosystème numérique.



Omar Seghrouchni, président de la CNDP.
Omar Seghrouchni, président de la CNDP.
La digitalisation est, depuis plusieurs années, et en particulier depuis la crise sanitaire, un enjeu stratégique indiscutable, explique la CNDP dans un communiqué, ajoutant que la protection des données à caractère personnel constitue, aujourd’hui, la pierre angulaire de toute politique de transformation numérique.

C’est dans ce sens que le CNDP a lancé lesdits programmes qui se déclinent en trois formules, à savoir DATA-TIKA Entreprises, DATA-TIKA Institutions Publiques et DATA-TIKA Associations & ONG, destinés aux secteurs privé et public ainsi qu’à la société civile.

Les programmes DATA-TIKA permettront à l’adhérent d’alimenter, de façon proactive, les approches terrain de la CNDP, au lieu de se contenter de comprendre les actions à mener pour être en conformité avec la loi 09-08, précise le communiqué.

Il s’agira d’élaborer, suite à quelques ateliers de travail avec la CNDP, un rapport pour répondre à trois questions, en l’occurrence les leviers nécessaires pour l’émergence d’une économie de la donnée, et la place occupée par les données à caractère personnel ainsi que la manière de valoriser les «actifs data» existants et les mécanismes de protection à envisager pour assurer, à la fois, respect de la vie privée, encouragement de l’innovation et incitation à l’investissement.
 
Le rapport devra également abordé la manière de mettre à jour «nos compréhensions et nos acceptations au sujet des frontières entre vie privée et vie publique, entre données à caractère personnel et données à caractère non personnel», a conclu le communiqué.