L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

L'Opinion : La vaccination ou la vie


Rédigé par Majd EL ATOUABI le Lundi 14 Février 2022



L'Opinion : La vaccination ou la vie
Quoiqu’il parte de nobles intentions, l’ultimatum fixé par les autorités gouvernementales aux salariés du public et du privé réfractaires au protocole de vaccination anti-Covid, pour les inciter à se laisser vacciner sous peine d’être interdits de salaires et d’accès à leurs lieux de travail, soulève plusieurs questions d’ordre éthique et juridique. Et la grogne syndicale naissante autour de cette décision en est le symptôme primaire qui risque de muer vers de plus graves effets secondaires.

Sur le plan juridique d’abord, employés comme employeurs s’interrogent sur les modalités d’application et surtout de gestion des effets administratifs d’une mesure aussi restrictive, en l’absence d’un fondement légal propre, approuvé via le circuit législatif classique et clairement défini par une disposition dédiée et détaillée du code du travail, autre que le fameux article 24 dont on s’entête à faire une lecture trop extensive. On imagine dès lors les répercussions judiciaires auxquelles les employeurs, publics comme privés, s’exposent dans le cas d’une application aveugle de cette mesure sans un maximum de garanties légales contre d’éventuels recours de leurs employés.

Sur le plan éthique ensuite, l’État, en sa qualité de prescripteur d’un protocole de vaccination qui n’a pas encore livré tous ses secrets scientifiques, puisqu’encore au stade expérimental, engage clairement sa responsabilité quant à ses éventuelles répercussions sanitaires immédiates ou futures. Et si, à Dieu ne plaise, de telles répercussions surgissaient réellement dans l’avenir, cette responsabilité pourrait être légitimement invoquée par les éventuelles victimes de tel ou tel autre effet secondaire.

Maintenant, nul n’ignore que l’impératif d’une relance rapide de la vie publique, économique et de la vie tout court impose des sacrifices et un minimum de confiance de part et d’autre. L’enjeu pour l’actuel gouvernement qui veut vite et bien faire pour atteindre cet objectif primordial de relance au cours d’une année sinistrée par les effets conjugués du Covid et ceux d’une sécheresse désormais déclarée, c’est d’instaurer cette confiance mutuelle. Notamment à travers un effort rapide et soutenu de législation et de communication autour d’une mesure que tout le monde sait qu’elle est saine et indispensable, mais qu’on continue à décrier sous couvert qu’elle est antidémocratique.



Majd EL ATOUABI



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 11 Août 2022 - 16:07 Halte à l’abattage canin !






🔴 Top News