Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

L’Etat prend en charge 75% des factures «exorbitantes» d’eau et d’électricité


Rédigé par La rédaction avec MAP le Mercredi 15 Juillet 2020

Après la polémique autour des factures de la consommation d’eau et d’électricité, l’Etat a décidé de prendre en charge celles de la première et la deuxième tranches.



L’Etat prend en charge 75% des factures «exorbitantes» d’eau et d’électricité
C’est en réponse à une question orale sur les "critères de calcul des tarifs de consommation d'eau et d'électricité", à la Chambre des conseillers, que le ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement, Aziz Rebbah, a déclaré la prise en charge des factures d’un équivalent de 75% de la consommation d’eau et d’électricité, rassurant les marocains surpris par les sommes exorbitantes exigées ces derniers mois.

Il a dans ce sens, expliqué que la tarification y afférente a été fixée en 2014 en six tranches, soulignant que "les factures de 75% des Marocains n'ont subi aucun changement d'autant plus que ce sont le gouvernement et l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) qui en supportent les coûts.

Précisant également que durant la période de confinement, le calcul des factures a été effectué sur la base d'estimations en s'appuyant sur les précédentes factures, relevant qu'il est procédé actuellement à la régularisation du paiement de 11 millions de factures.

La tutelle, a-t-il noté, recherche aujourd'hui des sociétés de distribution régionale fournissant tous les services pour se pencher sur la résolution de ce genre de problèmes.

Il a rappelé que chaque plainte en lien avec les factures fait l'objet de suivi, tout en faisant savoir à cet égard que les cahiers des charges relatifs au secteur de production et de distribution de l'eau et de l’électricité sont aujourd'hui en cours de révision.

Il est à noter que le prix de l’électricité pour les ménages au royaume est le plus élevé de la région MENA, où le kilowatt-heure coûte 0.120 dollar américain, selon les derniers chiffres publiés par Global Petrol Prices, datant de décembre 2019, devançant le Qatar (0.032 dollars) ou encore la Tunisie (0.073 dollars).