Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

L'Arab Reading Challenge 2020 : une élève marocaine sacrée vice-championne


Rédigé par Kawtar Chaat le Vendredi 24 Septembre 2021

Sara Daif qui poursuit ses études en deuxième année du baccalauréat en sciences physiques au lycée qualifiant Ibn Soulaiman Arroudani (Académie de Souss- Massa), est arrivé deuxième derrière le jordanien Abdallah Abou Khalaf, indique un communiqué du ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.



L'Arab Reading Challenge 2020 : une élève marocaine sacrée vice-championne
Le ministère souligne la remarquable participation marocaine à cet événement, tous secteurs confondus, lors des cinq éditions du concours, passant de 511 à 9 726 établissements et de 253 789 élève en 2015 à 1 584 825 lors de la dernière édition, dont 83 018 ont complété la lecture et le résumé de 50 ouvrages chacun.
 
La cérémonie de remise des prix, organisée dernièrement, a été marquée par un hommage rendu à Khalid Labkiri, président du Centre régional de documentation, d’animation et de production pédagogique à l’AREF de Dakhla-Oued Eddahab, en sa qualité d’encadrant des participants de cette région aux éliminatoires du concours.
 
Ce concours, dont la sixième édition démarre sous peu, vise à promouvoir la lecture auprès des enfants et des jeunes afin de la consacrer comme un rituel quotidien incontournable.
 
Les qualifications passent par trois phases, à savoir les établissements d'enseignement, les directions provinciales et les académies régionales d'éducation et de formation, en plus des qualifications nationales, puis la phase finale au niveau international.
 
Depuis 2015, le Maroc adhère à ce projet culturel et éducatif, dont la 3e édition (2018) a été remportée par l'étudiante marocaine de 9 ans Mariam Amjoun. Le roi Mohammed VI a personnellement félicité Amjoun pour son exploit.
 
En effet, le Premier ministre des Émirats arabes unis, Cheikh Mohammed Bin Rashid Al Maktoum, avait lancé ce concours en 2015 dans le but d'établir une culture de la lecture parmi les nouvelles générations arabes à travers le monde. Le concours a également pour objectif de souligner l'importance du savoir pour façonner l'avenir des jeunes arabophones ainsi que l'avenir de leurs communautés et de leurs pays. Le défi a été lancé en réponse à une étude selon laquelle les enfants arabes ne lisaient que 6 minutes par an.

  


Dans la même rubrique :
< >