Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

L'Amicale Hassania des magistrats plaide pour la promotion de l'indépendance de la justice


Rédigé par La rédaction le Samedi 17 Octobre 2020

​ L'Amicale Hassania des magistrats a plaidé, vendredi, en faveur de la promotion de l'indépendance de la justice par l'amélioration des conditions de travail des juges, tout en s'engageant activement à réussir le chantier de la modernisation des tribunaux.



L'Amicale Hassania des magistrats plaide pour la promotion de l'indépendance de la justice
Dans un communiqué, l'Amicale Hassania a indiqué avoir présenté sa vision et ses propositions au sujet de l'avenir de la justice au cours d'une réunion organisée à la demande de la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) en présence de son président, Chakib Benmoussa, nombre de ses membres et des représentants des associations professionnelles des magistrats.

A cette occasion, le vice-président de l'Amicale, Mohamed El Khadraoui, a mis l'accent sur le point de vue de l'amicale des magistrats concernant trois principaux axes, l'indépendance, la formation et le rôle des associations professionnelles ainsi que la liberté d'expression.

Elle a à cet égard jugé nécessaire de soutenir l'indépendance des magistrats en mettant en place tous les moyens et les conditions leur permettant de remplir leur rôle au service du développement. Il s'agit aussi de faire face à toutes les tentatives d'influence ou d'interférence dans leur travail, ajoute le communiqué.

M. El Khadraoui a également souligné l'importance de s'impliquer sérieusement afin de réussir le chantier de modernisation des tribunaux et de développement de leurs infrastructures techniques, humaines et logistiques, dans une logique d'efficience, d'amélioration de la confiance et de la qualité des prestations.

Les recommandations ont en outre porté sur l'urgence de fournir les ressources nécessaires capacités matérielles, humaines et logistiques nécessaires pour rehausser la qualité de la formation, tout en veillant à promouvoir l'action professionnelle et la liberté d'expression selon les règles éthiques.

Au début de la rencontre, le vice-président de l'Amicale a souligné que les magistrats marocains ont de tout temps exprimé leur adhésion responsable à tous les projets de développement et de réforme, un engagement qui s'est révélé clairement lors de la gestion des répercussions de la pandémie de Covid-19.


Selon le communiqué, l'Amicale Hassania des magistrats va présenter à la Commission un mémorandum thématique détaillé sur les axes qui ont fait l'objet de débat dans lequel sera exposé le point de vue des magistrats. 

  


Dans la même rubrique :
< >