Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

L’AFD.Tech ouvre de nouvelles opportunités pour les Rbatis


Rédigé par Siham MDIJI le Vendredi 29 Janvier 2021

L’AFD.Tech vient d’inaugurer, mercredi 27 courant, son troisième siège, baptisé Meditech à Souissi. Une action qui ouvre de nouvelles opportunités d’emploi aux Rbatis malgré le Covid-19.



Ce bâtiment, dont le design reflète bel et bien l’esprit d’innovation et de créativité, se veut, « un lieu ouvert et collaboratif qui favorise la pluridisciplinarité, les rencontres et les échanges, spécialement autour de la technologie et du digital », a déclaré Jérôme Picard, Directeur Général de l’AFD.Tech. Ainsi, Meditech, conçu dans l’objectif d’assurer à ses collaborateurs un climat de travail optimal et productif, s’étale sur une superficie de 1908m² répartis sur 3 niveaux qui comprend 300 ingénieurs et experts, a-t-il affirmé. Selon les dires de M. Picard « l’ampleur que nous avons réussi à atteindre en seulement sept ans ne peut qu’être la preuve de nos engagements et nos efforts que nous établissons pour fournir des services de qualité aussi bien dans les télécoms que dans la transformation digitale ».
 
Par ailleurs, la cérémonie d’inauguration, couverte par « L’Opinion », a en outre connu la présence de Mohamed Sadiki, Maire de Rabat, Philippe SaintPierre, Secrétaire Général de l’AFD.Tech, Aziz Achmit, Directeur du Centre des Services de l’AFD.Tech, Khouloud Abdja, Directrice de l’Economie Digitale au ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie Digitale, ainsi que d’autres responsables du secteur public et privée.
 
Nouvelles opportunités d’emploi pour les Rbatis

Pour les Rbatis M. Sadiki a insisté sur « l’importance du rôle de l’AFD.Tech, dans la promotion de l’emploi, notamment en recrutant en CDI plus de 300 ingénieurs marocains impliqués dans les processus de conception et d’ingénierie des métiers du Digital ».

Il a ajouté, à ce propos, que « cet investissement dans la formation et l’accompagnement fera de Rabat un modèle technologique d’autant qu’elle est déjà selon le classement Smart City Index 2020 la ville la plus intelligente du Royaume et la deuxième ville la plus intelligente en Afrique ».
 
Ce nouveau siège, selon le maire, n’est autre que le témoin de l’attractivité de la capitale qui est, visiblement, sur le bon chemin pour atteindre son objectif ultime de ville lumière.

Pour sa part, Aziz Achmit, Directeur du Centre des Services de l’AFD.Tech, a indiqué que la mise en place de ce site a été « accélérée avec le gain d’un projet attribué par notre client n°1, Bouygues Telecoms. Avec une centaine de nouveaux collaborateurs mobilisés, nous étions dans l’obligation d’opter pour un lieu de grande envergure ».

D’autant plus, la largeur de l’entreprise permet, selon les responsables, de respecter les mesures préventives mises en place par les autorités compétentes, en vue de lutter contre toute éventuelle intrusion du Covid-19.

« Pour le moment, nous œuvrons spécialement dans le secteur des Télécoms, mais nous travaillons pour diversifier nos services et ainsi les étendre vers d’autres domaines technologiques », a-t-il conclu, en mettant le point sur le fait que « l’AFD.Tech fait de nouveaux challenges et de l’accompagnement accordés à ses clients le centre de ses intérêts pour répondre adéquatement à leurs besoins ».
 
Siham MDIJI

AFD.Tech, pour de l’innovation et l’évolution

Créée en 1998 par Jérôme Picard, l’AFD.Tech est une société française de conseil et d’ingénierie spécialisée dans les télécoms et la transformation digitale des grandes entreprises. «Spécialisée dans les métiers des télécoms à sa création, elle a affirmé dès 2015 son expertise dans les domaines des réseaux et du digital, pour accompagner ses clients dans leurs besoins d’innovation», lit-on dans un communiqué, «elle met ses équipes de spécialistes, techniciens et ingénieurs au service de ses clients grands-comptes, leaders des secteurs bancaire, assurance, ferroviaire, opérateur et équipementier», apprend-on de la même source. L’AFD.Tech a choisi de s’installer à Rabat depuis 2014 où, selon la chargée de communication, elle recrute des ingénieurs pour travailler sur des projets internationaux, notamment dans les télécoms et le digital.