L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal


   



Actu Maroc

#JusticeForFoodie : La version des faits racontée par les autorités locales


Rédigé par Safaa KSAANI le Jeudi 16 Juin 2022

Quelques heures après la tentative de suicide du jeune entrepreneur propriétaire du restaurant Foodie, pour dénoncer la fermeture de ses locaux par les autorités de la province d'Ifran, celles-ci sont sortis de leur silence pour démentir des "allégations" prononcées par ce dernier dans une vidéo devenue virale.



#JusticeForFoodie : La version des faits racontée par les autorités locales
Selon un communiqué des autorités locales de la province d'Ifrane, dont nous disposons d'une copie, le propriétaire du restaurant Foodie, Othmane Barakat, est poursuivi en justice à la demande du procureur avant la mise en ligne des vidéos de dénonciation par l'entrepreneur.

"L’état sanitaire de son restaurant, le non-respect des règles sanitaires dans le transport des produits alimentaires, l’existence d’un entrepôt de produits alimentaires non conforme et ne disposant pas d’autorisation… tout cela et d’autres faits encore font actuellement l’objet de procédures devant la justice, enclenchées par le procureur", lit-on dans le communiqué.

Et de préciser qu'étant donné la procédure en cours, les autorités donnent les précisions suivantes pour « éclairer l’opinion publique et réfuter les allégations fournies par l’intervenant dans la vidéo ».

Selon la même source,  l'inspection du dépôt de préparation et de conservation des repas situé dans la ville d’Azrou a conclu à plusieurs infractions, notamment l’absence d’autorisation, le manque de conditions sanitaires, techniques, d’hygiène et de sécurité nécessaires pour exercer ce type d’activité, ainsi que d’autres violations liées à la non-déclaration des salariés.

Considérant que les produits alimentaires confisqués dans la voiture et à l’intérieur du dépôt concerné, présentent un danger pour la santé des citoyens, ils ont été détruits sous la supervision du Parquet compétent, conformément aux procédures. Et d'ajouter : « des procédures d’inspection ont également été activées pour le restaurant, où un certain nombre d’infractions ont été relevées, telles que l’absence des conditions sanitaires et techniques, ainsi que des exigences d’hygiène et de sécurité dans le magasin et l’emploi de travailleurs sans autorisation et sans carnet de santé. Les produits trouvés dans le magasin ont été également saisis et détruits. »

Les autorités précisent également que « tous les propos tenus par l’intéressé, qui fait actuellement l’objet de poursuites judiciaires sur la base d’une décision du ministère public, sont de fausses allégations et n’ont rien à voir avec la vérité, et que toutes les mesures prises par les divers services l'ont été conformément aux dispositions et formalités prévues par la loi, sans excès, sans arbitraire ni favoritisme ».  

Par ailleurs, sur les réseaux sociaux, cette affaire a suscité un grand élan de solidarité, traduite par le lancement d'une campagne pour le propriétaire du restaurant Foodie, Othman Barakat, sous le hashtag #justice4foodie et #justiceforotmanebarakat.

Il convient de rappeler que le, propriétaire du restaurant en question a tenté de mettre fin à ses jours dans un live sur Facebook après avoir accus& les autorités de lui avoir “injustement” retiré la licence pour son restaurant.



Dans la même rubrique :
< >