L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

Jumelage Maroc-UE : Forte implication des conseillers parlementaires


Rédigé par L'Opinion le Mardi 19 Juillet 2022



Lors de la première année du jumelage institutionnel d'appui à la Chambre des Conseillers entre le Maroc et l'Union européenne (UE), le conseiller résident du Jumelage, Philippe Bourasse, a affirmé, mardi à Rabat qu’une forte implication des conseillers parlementaires et personnels de la Chambre des Conseillers a été observée.

Lors de la présentation du bilan de mi-parcours du Jumelage Maroc-UE, intitulé "Appui à la Chambre des Conseillers" et mis en œuvre par un consortium européen constitué du Sénat français en partenariat avec le Sénat italien et avec le soutien du Bundesrat allemand, du Sénat belge, du Sénat polonais, du Sénat roumain et du Parlement portugais, Bourasse a révélé que cette première année a connu une forte implication des conseillers parlementaires et personnels de la Chambre des Conseillers, ainsi que leur participation très positive aux missions d'expertise.

Il convient de noter que l'objectif principal du projet consiste à contribuer au renforcement de l’État de droit par le développement des capacités de la Chambre des Conseillers du Maroc dans l’exercice de ses missions constitutionnelles, à travers deux volets.

Dans le même contexte, Bourasse a précisé que Le premier volet porte sur la consolidation de la performance et l'efficacité de l'administration de la Chambre des Conseillers, tandis que l’autre aborde le renforcement de l'efficacité de la deuxième chambre du parlement en matière législative.

Le conseiller résident du Jumelage a déclaré que trois thématiques ont été traitées partiellement, ajoutant qu’il s'agit de la gestion des ressources humaines et formation, l’analyse du projet de loi de finance et le contrôle des finances publiques, ainsi que la diplomatie parlementaire.

Bourasse a indiqué qu’au vu des conditions d'exécution du jumelage et des retards subis en raison de la propagation de la Covid-19 dans le monde, la Chambre des Conseillers a demandé une prolongation du jumelage à budget constant jusqu’au 30 mars 2023, notant que l’UE a donné un accord de principe à cette demande.
 








🔴 Top News











 
Other