Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Israël, les Emirats arabes unis et Bahreïn scellent leur entente à la Maison Blanche


Rédigé par La rédaction le Mardi 15 Septembre 2020

Le président américain Donald Trump a présidé mardi à la Maison Blanche une cérémonie de signature des accords de normalisation entre Israël et deux États arabes, les Émirats arabes unis et Bahreïn.



Les accords dits d’Abraham jettent les bases de relations diplomatiques, économiques et autres entre Tel Aviv et les deux pays du Golfe. Une cérémonie, tenue dans les jardins de la Maison Blanche, a été marquée par la signature des documents outre par M. Trump, par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale des Emirats, Abdullah bin Zayed bin Sultan Al Nahyan, et le ministre des Affaires étrangères du Bahreïn, Abdullatif bin Rashid Al Zayani. Les représentants des quatre pays ont signé quatre versions des accords, une anglais, deux en arabe et une autre en hébreu.

"Dans toute l’histoire d’Israël, seulement deux accords de ce type ont été réalisés. Désormais, nous en avons complété deux en un seul mois, et d’autres suivront", s’est félicité le président américain lors d’une allocution en cette occasion, évoquant "l'avènement d’un nouveau Moyen-Orient".

 "Israël, les Emirats arabes unis et Bahreïn établiront des ambassades, échangeront des ambassadeurs et commenceront à travailler ensemble comme partenaires. Ce sont des amis", a en outre souligné M. Trump, notant que ces accords "serviront de base pour un accord de paix global à travers toute la région, ce que personne ne pensait possible".

 De son côté, le ministre des Affaires étrangères des Emirats, a remercié, dans une allocution similaire, le Premier ministre israélien "d’avoir suspendu l’annexion des territoires palestiniens, une position à même de renforcer notre volonté commune d’un avenir meilleur".

"Nous assistons aujourd’hui à une action qui transformera à jamais le Moyen Orient et promouvra l’espoir dans le monde", a déclaré M. bin Zayed bin Sultan Al Nahyan, soulignant que "tout choix autre que celui de la paix signifie la destruction, la pauvreté, et la souffrance humaine." Même son de cloche chez le ministre des Affaires étrangères du Bahreïn qui a salué "une journée historique, et un moment porteur d’espoir pour les habitants du Moyen Orient".

Bien que les détails des accords n'ont pas été annoncés, ils portent sur la normalisation des relations diplomatiques entre Israël et les Émirats arabes unis et Bahreïn, y compris la création des premières ambassades dans les pays respectifs. Israël et les Émirats arabes unis ont récemment annoncé le début des premiers vols commerciaux entre les deux pays.
 
(Avec Agences)