L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

Interview avec Philippe Saint-Pierre « Notre objectif est d’offrir 90 postes d’ingénieur »


Rédigé par Siham MDIJI le Samedi 1 Janvier 2022

Avec ses événements « THE AFDAYS – YOUR DNA MATCH », AFD.TECH Maroc propose une expérience de recrutement immersive et unique aux élèves ingénieurs et jeunes diplômés. Philippe Saint-Pierre, Secrétaire Général de l’AFD.TECH, nous en parle.



- Après la France et la Belgique, vous avez choisi de vous implanter au Maroc en 2014. Pouvez- vous nous dire quel est le champ d’activité d’AFD.TECH ?

- Aujourd’hui, nous sommes une société de services spécialisée dans les Télécoms et la transformation digitale des grandes entreprises en France et en Belgique. Au Maroc, nous avons commencé à travailler exclusivement sur les Télécoms, mais depuis la création de notre troisième site « Meditech » à Rabat, nous avons procédé à la mise en place de trois pôles qui sont amenés à se développer en 2022 pour s’adresser à d’autres clients, notamment au Maroc.

Le premier pôle s’occupe de tout ce qui est relatif à l’automatisation (RPA), tandis que le deuxième et le troisième sont respectivement en charge de la digitalisation, de Data Scientist qui traite et analyse les données, le data mining et l’intelligence artificielle.


- Vous êtes en pleine phase de recrutement de stagiaires, sauf que les « AFDAYS » que vous organisez sortent de l’ordinaire. Qu’est-ce qui en fait la particularité ? Est-ce que cela s’inscrit dans le cadre de votre volonté d’attirer plus de candidats ?

- Cette année et après plusieurs réflexions, AFD.TECH a choisi d’organiser ces événements de recrutement dans une ambiance unique pour rapprocher les candidats du monde de l’entreprise et pour instaurer une relation de confiance entre le collaborateur et le recruteur avant même le début du stage.

Pour la première fois au Maroc, nous avons opté pour un événement qui mise particulièrement sur le bien-être des futurs stagiaires, en leur consacrant toute une journée durant laquelle ils bénéficieront d’une séance de yoga, découvriront l’environnement dans lequel ils seront amenés à travailler et auront l’occasion d’échanger avec les opérationnels et la direction des talents pour répondre à toutes leurs questions avant même le début du stage. Cet événement, organisé sur trois vendredis à partir du 17 décembre jusqu’au 7 janvier 2022, permettra aux candidats de décrocher l’un des 90 postes d’ingénieurs en stage PFE et pré-embauche.

En effet, notre direction accorde une attention particulière au bienêtre, physique et mental, des salariés et s’assure au quotidien de la qualité de vie au travail pour qu’ils puissent être performants et efficaces.


- Qu’est-ce qui déterminera l’aptitude des stagiaires à décrocher un job au sein de votre entreprise par la suite ?

- Il n’y a pas d’autres critères que le mérite. C’est-à-dire qu’il faut que la personne soit bien investie dans son travail, ait les bons soft skills, les compétences et le savoir-faire nécessaires pour le poste. Nous allons procéder à l’évaluation de tous ces points pour arriver à la décision finale. Il faut noter qu’AFD.TECH est plutôt toujours au-dessus de 75% des embauches.


- Depuis l’inauguration, en janvier dernier, de Meditech, combien de postes d’emploi avez-vous créé ?

- Cette année, nous avons réussi à embaucher 150 personnes. Il y a un an, nous étions uniquement 250 lorsque nous avons créé Meditech, mais en ce moment, nous avons dépassé la barre des 410 personnes. Sans oublier les 90 postes de stagiaires qui pourront décrocher leur job au sein de notre entreprise à la fin de leur stage.


- Puisque vous êtes spécialisés dans la transformation digitale, comment jugez-vous cette dernière au Maroc ?

- Globalement, la digitalisation avance aussi avec l’infrastructure. Pour pouvoir digitaliser, il faudra souvent des réseaux qui permettent de supporter ces nouveaux flux de data. Au Maroc, il n’y a pas de résistance à la digitalisation.

Une énorme évolution a été enregistrée pendant ces sept dernières années dans les grandes agglomérations, en témoigne la ville de Rabat. Je trouve que le Maroc fait preuve d’une capacité d’intégration remarquable de ces nouvelles technologies dans l’usage quotidien. Il est vrai que dans les endroits un peu reculés, les infrastructures réseaux arrivent avec un certain décalage vu que leur mise en place nécessite beaucoup d’investissement. L’essentiel c’est que la dynamique est lancée, donc il n’est que question de temps puisque cela ne peut pas se faire en une ou deux années.


Recueillis par Siham MDJI

Portrait

Interview avec Philippe Saint-Pierre « Notre objectif est d’offrir 90 postes d’ingénieur »

Un homme au service des Télécoms
 
Ingénieur de formation, Philippe Saint-Pierre totalise une trentaine d’années d’expérience, principalement dans les Télécoms sur des missions variées et à fort enjeu dans le domaine des nouvelles technologies. Il exerce des responsabilités de management depuis 20 ans au sein d’équipes multiculturelles, notamment en France, au Brésil et au Maroc et pilote également les actions RSE de l’entreprise.

Outre le fait d’être un homme d’action rigoureux qui stimule la créativité des équipes afin de faire émerger rapidement des solutions innovantes, il a mis l’équilibre du triptyque enjeux business, expérience client et satisfaction des salariés au centre de ses priorités. Aussi, et tout particulièrement au Maroc, au travers du site Meditech, M. Saint- Pierre cherche constamment à bousculer les codes (parcours de recrutement, automatisation des activités de production avec le RPA, introduction de l’intelligence artificielle dans l’analyse des données, digitalisation des outils d’aide à la décision et au pilotage,...) afin d’accompagner les transformations technologiques, les exigences de qualité et les aspirations des collaborateurs.

 








🔴 Top News











 
Other