L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Interview avec Badreddine Grina: « Il faut rendre le sport accessible à tous »


Rédigé par Mariem LEMRAJNI Mardi 5 Septembre 2023

Aujourd'hui, l'engagement dans une activité sportive est devenu indispensable. C'est cette réalité qui a inspiré le jeune Badreddine Grina à créer l'application mobile Pantofit, qui a démocratisé l'accès au sport de manière universelle. Dans cette interview, il nous dévoile les coulisses de cette création qui a changé la donne en matière d'accès au sport pour tous.



- Grâce au programme Forsa, vous avez eu l'opportunité de développer l'application mobile Pantofit, pour démocratiser l'accès au sport de manière universelle et ubiquitaire. Parlez-nous de votre parcours… comment êtes-vous devenu entrepreneur dans le domaine des technologies et du sport en tirant profit du programme ?

- En 2016, j'ai obtenu mon diplôme de baccalauréat en sciences mathématiques. Ensuite, j'ai passé deux ans en classes préparatoires - option maths et physiques - afin d’intégrer l'INPT en tant qu'ingénieur en développement informatique.

En 2020, j'ai participé à une compétition entrepreneuriale qui a éveillé en moi un vif intérêt pour l'entrepreneuriat, c’est là que tout a pris un tournant décisif.  Cette expérience a réveillé en moi une passion pour l'entrepreneuriat, une étincelle qui ne demandait qu'à s'enflammer.

Par conséquent, après avoir achevé mes études au début de l'année 2022, j'ai décidé de concrétiser cette passion pour l'entrepreneuriat et mon amour pour le sport en lançant Pantofit. C’est donc un parcours qui allie la rigueur des sciences mathématiques, l'audace de l'entrepreneuriat et la passion pour le sport.

Le financement de notre entreprise a été rendu possible grâce à la collaboration de plusieurs investisseurs, ainsi qu'à notre recherche active de subventions et de prêts d'honneur, tels que le programme Forsa, qui ont apporté un soutien essentiel à notre projet.

- Qu'est-ce qui vous a inspiré à créer l'application mobile Pantofit, et comment cette idée est-elle née ?

- Pendant ma période d'étudiant à l'INPT, j'ai toujours été confronté à un problème récurrent : j'étais inscrit dans une salle de sport à Rabat, mais lorsque je rentrais chez moi ou pendant les vacances, je n'avais pas la possibilité de m'entraîner.

J'ai toujours souhaité trouver une solution qui me permettrait de m'entraîner où que je sois, sans avoir à souscrire à plusieurs abonnements. C'est à ce moment-là que j'ai eu l'idée de développer une solution visant à rendre l'accès aux salles de sport plus flexible et accessible.

- Pouvez-vous nous expliquer comment fonctionne Pantofit et comment il contribue à démocratiser l'accès au sport au Maroc ?

- Pantofit est une application mobile qui offre aux utilisateurs la possibilité de s'entraîner dans des salles de sport haut de gamme au Maroc sans engagement. Nous proposons trois packs de séances d'entrainement (5, 10 et 20 séances), qui peuvent être utilisés dans nos salles de sport partenaires à tout moment. L'objectif principal de notre application mobile est de donner davantage de flexibilité aux personnes qui ne souhaitent pas s'engager sur des périodes déterminées dans un seul endroit.

Nos tarifs très compétitifs permettent aux amateurs de sport de choisir un pack de séances en fonction de leurs besoins et de les utiliser selon leur convenance à partir de notre site web : https://www.pantofit.com.

- Quels sont les principaux défis que vous avez rencontrés lors de la création et du développement de Pantofit, et comment les avez-vous surmontés ?

- En créant Pantofit juste après avoir terminé mes études, à l'âge de 22 ans, j'ai dû faire face à un manque d'expérience, ce qui rendait difficile la recherche du chemin le plus optimal pour le projet. De plus, comme toute start-up, Pantofit nécessitait un investissement financier considérable, ce qui représentait un défi pour moi en tant que diplômé récent.

Pour surmonter cette difficulté, j'ai commencé à présenter mon idée à des investisseurs dans le but de lever des fonds, nous permettant ainsi d'obtenir à la fois le financement nécessaire et un accompagnement stratégique précieux.

Notre première levée de fonds a été rendue possible grâce à la participation de MM. Zouheir Lakhdissi et Yassine Sabir. De plus, nous avons également recherché des subventions et des prêts d'honneur, comme Forsa, pour soutenir notre projet.

- L'accès au sport est souvent considéré comme coûteux. Comment Pantofit aborde-t-il cette question pour rendre le sport plus accessible à un plus grand nombre de personnes ?

- Ce qui rend le coût du sport élevé dans les installations sportives, ce sont les formules proposées par ces établissements, qui ne conviennent qu'à une petite partie des personnes, limitant ainsi l'accès aux autres. Nous cherchons à rendre le sport plus accessible en adoptant un modèle économique disruptif.

Avec Pantofit, les individus disposent désormais d'un portefeuille numérique contenant des séances d'entraînement qu'ils peuvent utiliser à leur convenance et même partager avec leurs proches.

- Quels conseils donneriez-vous aux jeunes entrepreneurs, en particulier ceux qui souhaitent créer des solutions technologiques innovantes dans des domaines tels que le sport et la santé ?

- Personnellement, je considère qu'il existe trois aspects essentiels lorsqu'il s'agit de créer des solutions technologiques : le vouloir-faire, le savoir-faire et le pouvoir-faire.

L'entrepreneuriat, tout comme d’autres domaines, connaît des hauts et des bas. Pour réussir dans ce domaine, il faut une véritable passion et un amour pour ce que l'on fait. Comme le disait Steve Jobs : "La seule façon de réaliser un excellent travail est d'aimer ce que vous faites".

Cependant, la passion à elle seule ne suffit pas. Le développement de solutions technologiques exige une équipe compétente, capable de maîtriser à la fois la technologie et le domaine dans lequel elle opère. Il est crucial d'avoir les ressources nécessaires pour transformer une idée en une réalité technologique.

Enfin, il est essentiel de vérifier si la solution peut être adaptée au marché et si elle est introduite au moment opportun. L'alignement de la solution avec les besoins du marché et le bon timing sont des éléments clés pour le succès.

- En tant qu'entrepreneur au Maroc, quelles sont vos réflexions sur l'avenir de l'innovation technologique et de l'entrepreneuriat dans le pays ?

- Aujourd'hui, les PME marocaines jouent un rôle essentiel, représentant 95% du tissu économique national. C'est pourquoi l'État investit de plus en plus dans le soutien et la promotion des PME. La création d'un nouveau ministère dédié aux PME est un exemple de cet engagement accru envers ce secteur.

De plus, le Maroc présente un équilibre favorable, avec une jeunesse qui dispose d'un immense potentiel et une familiarité avec la technologie, ainsi qu'une importante population d'experts prêts à guider et orienter ces jeunes entrepreneurs. Personnellement, je considère que le Maroc est sur la bonne voie pour devenir un hub mondial de l'innovation technologique.

 

Sport à Volonté

Dans un monde où la santé et le bien-être sont devenus des priorités, l'accès au sport et à la remise en forme devient de plus en plus essentiel.

En complément de l'application mobile Pantofit, un nouveau concept a été lancé par Badreddine Grina. C’est le site Pantofit Express, une innovation qui va révolutionner l'approche du fitness au Maroc. Il s'agit d'une carte d'abonnement annuel qui offre un accès illimité à plus de 300 salles de sport au Maroc, le tout pour seulement 1349 dh par an.

Cette initiative s'inscrit parfaitement dans sa stratégie qui vise à offrir aux clients une gamme de choix et une flexibilité accrue pour leur pratique sportive. Pantofit Express redéfinit donc l'accès au sport au Maroc et démocratise la santé et le bien-être pour tous.

Leur objectif est donc de permettre à chacun de prendre soin de sa santé sans contraintes financières ni géographiques. A Casablanca, Marrakech, Rabat ou ailleurs au Maroc, le sport est à portée de main.

Le fondateur de l’application croit fermement que le sport ne devrait pas être un luxe, mais un droit. C'est pourquoi l’application est conçue pour répondre aux besoins de tous, des passionnés de fitness aux débutants en quête d'une vie plus saine. 








🔴 Top News