Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Intégration des réfugiés dans le système éducatif national : Une Convention-cadre de partenariat signée entre le MEN et le HCR


Rédigé par Safaa KSAANI le Jeudi 29 Avril 2021

Une Convention-cadre a été signée ce jeudi matin entre le Ministère de l’Education Nationale (MEN) et le Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) en vue de mettre en place des actions conjointes dans le but de faciliter l'intégration des réfugiés et des migrants au Maroc et de leurs enfants dans le système éducatif national.



En présence des Présidents d’Université, des Directeurs d'Académies Régionales d'Education et de Formation, des Directeurs Régionaux de la Formation Professionnelle et des responsables du Ministère et du Haut-Commissariat, Saaid Amzazi, Ministre de l'Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, et François Reybet-Degat, Représentant du Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés au Maroc, ont procédé, ce jeudi à Rabat, à la signature d’une Convention-cadre de partenariat entre le Ministère et le Haut-Commissariat. 

 

Ladite convention-cadre permettra d'asseoir les bases d’un partenariat innovant et des mécanismes permanents de consultation et de coordination visant à soutenir et à faciliter l'intégration des réfugiés dans le système éducatif national, lit-on dans un communiqué du ministère de l’Education Nationale. Cette Convention prévoit également leur formation à la langue arabe et à la culture marocaine et leur participation aux diverses activités culturelles, sportives et linguistiques.

 

​A cet effet, Saaid Amzazi a affirmé que : « le Maroc a fait de l'équité et du droit à l'accès universel aux établissements d'enseignement et de formation l'une de ses priorités, comme le stipule la Loi-Cadre 51.17 relative au système d'éducation, de formation et de recherche scientifique, dans ses articles 2, 3 et 19».

Pour sa part, François Reybet-Degat a souligné que : « La signature de cette Convention-cadre de partenariat entre le Ministère et le HCR représente une étape importante dans le travail d’intégration des réfugiés dans les systèmes d’éducation tel que l’appelle de ses vœux la Stratégie Nationale de l'Immigration et d'Asile, stratégie inclusive et fondamentalement humaniste ».

Pour mémoire, le Maroc est le premier pays africain à signer la Convention de Genève de 1951 relative au statut des réfugiés, telle qu'il l'a ratifiée par le Dahir n° 1-57-271 du 26 août 1957, et depuis 2014, sous les Hautes orientations de sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu l’Assiste, le Royaume mène une politique migratoire volontariste et à visage humain visant à assurer les droits des migrants et des réfugiés et leur permettre d'accéder, à l’instar des citoyennes et citoyens marocains, aux services publics, tels que l'éducation, la santé, le logement social, la protection juridique, la formation professionnelle et l'emploi.