L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Industrie Automobile : Une convention tripartite pour conforter le positionnement du secteur


Rédigé par Mohamed Elkorri Jeudi 15 Juin 2023

Le secteur automobile sera davantage porté vers l’excellence à la faveur d’une convention sectorielle impliquant les professionnels et destinée à booster l’employabilité et améliorer les taux d’intégration locale. Détails.



C’est au siège du ministère de l'Industrie et du Commerce, et sous la présidence du ministre Ryad Mezzour, qu’une convention de partenariat a été scellée, ce jeudi, entre le Crédit agricole et l'Association Marocaine pour l'Industrie et la Construction Automobile (AMICA), portant sur la création d'une ligne de financement au profit des professionnels du secteur automobile au Maroc.

La convention a été bouclée entre le ministre Ryad Mezzour, Mohamed Fikrat récemment désigné par SM le Roi Mohammed VI à la présidence du directoire du Crédit Agricole, et Hakim Abdelmoumen, président de l'AMICA.

La décision d'accompagner les professionnels du secteur automobile qui, depuis plus d'une décennie, connaît une courbe haussière, intervient après avoir enregistré, à fin avril 2023, des  exportations en hausse de 40%.

« Ainsi, le secteur de l’industrie automobile a pu réaliser une croissance des exportations de plus de 40% à fin avril 2023, avec une perspective de chiffre d’affaires à l’export de plus de 130 Milliards Dhs à fin 2023. » a souligné le président de l’AMICA.

La convention assure l'accompagnement de l'institution financière au profit des professionnels du secteur automobile sous l'égide de l'AMICA, afin de consolider la montée en puissance du secteur en question, permettant ainsi de promouvoir l'employabilité, et d’améliorer les taux d'intégration locale.

Les objectifs des signataires convergent vers la consolidation de la souveraineté industrielle du Royaume, et d’impulsion des dispositifs pour la réalisation du but affiché, à savoir un million de capacité de production véhicule installée, tant en ce qui concerne les écosystèmes équipementiers, l’intégration en profondeur, l’ingénierie, les métiers de pointe tels que l’électronique. Ce faisant, le Maroc est en mesure de se positionner en hub international pour les homologations de véhicules selon les normes internationales, sont convenus les trois cosignataires.

D’autres impératifs ont permis la concrétisation de cette convention tripartite, entre autres le Plan de Relance Industrielle qui a engagé le secteur automobile marocain dans des challenges importants du moment tels que la mobilité durable, la digitalisation et l’industrie 4.0 ou encore la décarbonation autant de considérations et opportunités qui nécessitent d’avantage d’intégration et d’ancrage en profondeur de la filiale.

Ces engagements de l’économie nationale, surtout ceux du secteur automobile nécessitent un accompagnement financier adapté à ces besoins pour accompagner le développement des entreprises. « Le Crédit Agricole du Maroc, dans le cadre de sa mission d’accompagnement et de financement des activités agricoles et rurales, a développé des solutions innovantes.  En parallèle, le Crédit Agricole du Maroc (CAM), en étant banque universelle, diversifie ses activités et s’inscrit pleinement dans l’accompagnement des orientations stratégiques gouvernementales principalement la charte de l’investissement», a indiqué Mohamed Fikrat, lors de la cérémonie de signature de la convention.

Le CAM et l’AMICA, avec la participation des professionnels de la filière, conviennent donc de mettre à la disposition des membres de l’AMICA des solutions dans le cadre d’une convention de partenariat visant la mise en place d’un dispositif financier adapté.








🔴 Top News