Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Industrie Automobile : Stellantis s’engage à investir 2,5 milliards d’euros au Maroc


Rédigé par Anass Machloukh le Jeudi 2 Septembre 2021

Le groupe Stellantis et le Maroc ont signé un nouvel amendement qui consiste à développer la filière automobile locale au Royaume, avec un investissement de 2,5 milliards euros. 3000 emplois sont visés. Détails.




La coopération entre le Maroc et le Groupe industriel Stellantis est passée à la vitesse supérieure, le   groupe automobile mondial et le ministère de l’industrie ont signé un nouvel amendement relatif au développement de l’industrie automobile au Royaume, lors d’une cérémonie officielle, en présence de Moulay Hafid El Alamy et Samir Cherfan, Chief Operating Officer Stellantis Moyen-Orient et Afrique.

«Nous sommes heureux de franchir cette nouvelle étape stratégique dans notre partenariat avec le Royaume du Maroc. Après avoir dépassé les objectifs fixés en 2015, ce nouvel accord vise à accélérer le développement de la filière automobile marocaine en contribuant à la formation de personnels marocains et en ciblant une compétitivité au meilleur niveau mondial», a expliqué Samir Cherfan, Chief Operating Officer Stellantis Moyen-Orient et Afrique.

En vertu de ce nouvel accord dont les détails sont énumérés  dans un communiqué conjoint,  le groupe s’est engagé à investir plus de 2,5 milliards d’euros dans le développement du tissu fournisseur local à travers l’augmentation du volume d’achats au Maroc, tout en ambitionnant d’atteindre un volume de 3 milliards en 2025.

Ceci devrait aboutir à la création de 3000 emplois, à savoir des postes d’ingénieur et des techniciens supérieurs dès 2022. Ces nouveau postes hyper qualifiés vont compléter les 2500 postes crées dans l’Usine de Kenitra.  

Selon le communiqué, il s’agit également pour Stellantis de développer l’intégration locale, avec une compétitivité accrue du sourcing en partenariat avec le Royaume du Maroc qui soutiendra les efforts d’investissements et assurera la fourniture d’une énergie décarbonée compétitive.

Rappelons que le Groupe Stellantis exploite et commercialise plusieurs marques automobiles dont PSA, qui a signé un accord avec le Royaume en 2015, en vertu duquel a été implantée la première usine du groupe à Kenitra, qui est devenue une plateforme d’exportation.