Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Bien-Être

Huile d’olive : Comment bien la choisir pour profiter de ses bienfaits et éviter les arnaques ?


Rédigé par Meryem EL BARHRASSI le Dimanche 15 Novembre 2020

Produit du terroir, belle, dorée et savoureuse, l’huile d’olive est un incontournable de notre cuisine. C’est même l’une des bases de la gastronomie marocaine. Comment choisir son huile d’olive et quels en sont les qualités ? On vous dit tout.



Huile d’olive : Comment bien la choisir pour profiter de ses bienfaits et éviter les arnaques ?
Les Marocains et l’huile d’olive, c’est une histoire d’amour qui dure depuis toujours et ne risque certainement pas de s’estomper. Bien au contraire, sa consommation ne cesse d’augmenter. Reconnue pour ses bienfaits dans le monde entier, elle détiendrait le secret de la longévité en contribuant, entre autres, à la prévention des maladies cardiaques, des AVC et de la démence, ainsi que des cancers du sein, des voies respiratoires et du tube digestif supérieur. Incontournable donc et omniprésente dans les cuisines marocaines, l’huile d’olive est un véritable partenaire santé. 

L’huile d’olive est un produit très utilisé dans la gastronomie marocaine, grâce à sa saveur exceptionnelle et à ses multiples propriétés pour la santé. En effet, l’huile d’olive possède de nombreux bienfaits, tant pour la santé que pour la beauté. « Cette huile contient des quantités importantes de graisses saines et d’acide oléique. Ces deux éléments permettent de réduire les risques de survenance d’une maladie coronarienne », précise Dr. Yousra Moustafid, nutritionniste. « Elle contient également des antioxydants et d’autres nutriments anti-inflammatoires, qui permettent de réduire les niveaux élevés de mauvais cholestérol, de combattre les radicaux libres et de prévenir le vieillissement prématuré de la peau », poursuit-elle.

Régule le cholestérol : Pour Dr. Moustafid, l’huile d’olive est un excellent allié pour réguler les taux de cholestérol, et pour éliminer les excès de mauvais cholestérol dans l’organisme. Sa composition en graisses mono-insaturées permettent de stimuler la production de bon cholestérol et d’éliminer la mauvaise version de cette substance. L’huile d’olive permet ainsi de prévenir l’apparition de nombreux problèmes cardiovasculaires.

Fortifie le système immunitaire : L’huile d’olive est riche en antioxydants, et en nutriments essentiels, qui lui permettent d’aider le système immunitaire à nous protéger contre les maladies.

Bien qu’il soit facile de s’en procurer, il faut avouer qu’il est, en revanche, de plus en plus probable de se faire arnaquer au moment de l’acheter. Les vendeurs sans scrupules sont légion. Cette année, le prix est compris entre 45 et 55 DH le litre à Attaouia et sa région. En partant du principe que le consommateur marocain a pour habitude d’en acheter par dizaines de litres, il serait vraiment fâcheux de se faire avoir. Pour vous éviter une telle mésaventure, nous avons contacté un oléiculteur chevronné de la région de Attaouia dont l’huile d’olive est connue pour son goût fruité, original et atypique. Agriculteur de père en fils, spécialiste dans la production de l’huile d’olive, Abdelhadi a bien voulu nous conseiller pour éviter de se faire avoir.

Ne pas acheter lors du premier mois qui suit la récolte
Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’huile d’olive issue des premières triturations ne serait pas très saine. Autrement dit, celle vendue en ce moment même. Les olives y sont pour quelque chose au même titre que les machines utilisées et notamment leur entretien. « Tout d’abord, les olives récoltées en premier n’ont pas encore atteint le niveau de maturation idoine », nous explique Abdelhadi. 

La couleur n’est pas un gage de pureté
La couleur n’est pas un indicateur fiable. Et pour cause, selon Abdelhadi, il existe des produits qui permettent non seulement de reproduire avec perfection la couleur de l’huile d’olive mais aussi de lui donner l’odeur et le goût. Alors pour en avoir le cœur net, Abdelhadi nous conseille d’effectuer l’expérience suivante : « Prenez un bidon de 5 litres d’huile d’olive. Mélangez-la énergiquement, puis versez-en un litre dans un récipient que vous allez glisser en position verticale dans votre réfrigérateur pendant une bonne heure. Si l’huile d’olive est mélangée avec de l’huile végétale, comme c’est souvent le cas, cette dernière va monter en haut de la bouteille tandis que l’huile d’olive restera en bas. Sous des températures négatives, l’huile d’olive se congèle contrairement à l’huile végétale ». 

Côté goût, l’olive marocaine, celle de Attaouia particulièrement, est de loin meilleure et est très prisée au Maroc et dans le monde entier. Son seul inconvénient, c’est son cycle d’alternance : « elle donne un rendement important cette année, il faut s’attendre à un rendement faible l’année d’après », souligne Abdelhadi.
 
Meryem EL BARHRASSI

  


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Novembre 2020 - 09:57 L’arthrose : le mal des articulations