Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Hôpital militaire de Rabat : La « Réalité Augmentée » se met au service de la chirurgie


Rédigé par Nabil LAAROUSSI le Mercredi 24 Février 2021

L’Inspection du Service de Santé des FAR a organisé, à l’Hôpital Militaire d’Instruction Mohammed V, de Rabat, la première Journée mondiale de chirurgie robotique sur le thème « Chirurgie par Réalité Augmentée ».



Hôpital militaire de Rabat : La « Réalité Augmentée » se met au service de la chirurgie
Encore une fois, les chirurgiens marocains ont réussi leur pari lors d’un événement baptisé « 24h de chirurgie holographique », auquel a pris part le Maroc en plus de 12 autres pays.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la promotion de la recherche scientifique au sein des Forces Armées Royales et devrait apporter une avancée significative à la chirurgie au Maroc. Lors de cet événement, une chirurgie orthopédique a été assurée à l’hopital militaire de Rabat, grâce à la « chirurgie par réalité augmentée ».

En effet, cette technologie permet au chirurgien de voir ce que l’œil humain ne peut percevoir, et ce, en exposant directement aux yeux du chirurgien les informations dont il a besoin pour réaliser son acte chirurgical, afin d’identifier les solutions thérapeutiques en amont de l’opération chirurgicale. Le principe est de combiner le virtuel et le réel et donner l’illusion d’une intégration parfaite au chirurgien et ainsi visualiser une zone qu’ils ont à opérer.

« La conjugaison entre la réalité médicale et la réalité virtuelle du patient, permet d’avoir une image en 3 dimensions et en temps réel », indique le médecin colonel-major Belkacem Chagar, dans une vidéo publiée sur la chaîne YouTube officielle du forum FAR-MAROC. Chagar explique que cette technologie permettra « aussi bien d’augmenter la précision opératoire que de réduire le temps opératoire d’environ 11% ». Cette avancée devient possible grâce à des images virtuelles combinées en un « clone digital » du patient reconstruit en trois dimensions, à partir d’images médicales standards et personnelles issues des scanners ou l’IRM du patient.

Une solution prometteuse pour l’avenir

« Nous sommes déjà dans le futur », affirme Belkacem Chagar, « la réalité virtuelle augmentée est un moyen qui va certainement révolutionner la qualité des soins ».

Les progrès, en cours et à venir en matière de réalité augmentée, pourraient bel et bien faire une rupture dans le monde de la santé, à bien plus courte échéance qu’on ne pourrait l’imaginer. En étant ainsi capables de se projeter dans l’anatomie du patient, tout en ayant accès à des informations en temps réel, les chirugiens pourront véritablement améliorer la précision de leurs gestes et de leurs actes, et réduire considérablement le risque d’erreurs médicales. Aussi, la réalité augmentée permettrait une réduction considérable des coûts de santé.

La réalité augmentée apparaît donc comme l’une des technologies les plus prometteuses dans le secteur de la santé, en ouvrant des perspectives spectaculaires de progrès, tant pour les médecins que pour les patients.

Nabil LAAROUSSI
La chirurgie du futur en marche
Les nouvelles technologies deviennent de plus en plus présentes et s’avèrent d’autant plus essentielles dans l’univers de la médecine. Cette révolution atteint depuis peu d’années le domaine de la chirurgie. Parmi les innovations les plus remarquables de la technonologie médicale, nous pouvons aujourd’hui compter sur des robots chirugiens qui gagnent en performance, sur des scalpels capables de « sentir » ce qu’ils coupent, et la liste n’est pas exhaustive. Aussi, en addition à la Réalité Augmentée testée récemment à l’Hôpital militaire de Rabat, la réalité virtuelle permet aux apprentis chirurgiens de se former grâce à des simulateurs en trois dimensions qui permettent la modélisation d’organes humains.