Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Hicham Kadiri : « Sada9a », l’application de l’entraide et de la solidarité par excellence


Rédigé par Siham MDIJI le Lundi 14 Septembre 2020

Le Le développeur de la première application de dons entre particuliers au Maroc, Hicham Kadiri, nous explique la vocation de cette dernière



Hicham Kadiri : « Sada9a », l’application de l’entraide et de la solidarité par excellence
- Comment vous est venue l’idée de concevoir cette application ?  
- - Ce fut un constat personnel. J’avais l’idée en tête depuis 2017 mais je n’ai pas eu le temps de la concrétiser jusqu’à cette année. Cela a coïncidé avec le confinement, donc j’ai décidé de rester dans le pays et de me concentrer sur ce projet. J’ai recruté en l’occurrence 5 personnes et nous avons passé 2 mois de travail acharné, mars et avril, pour lancer l’application le plutôt possible. En mai, nous avons lancé la phase de béta test qui permet de détecter les bugs et de les corriger avant la phase finale qui est le lancement du produit. Expert technique qui s’auto-critique, je ne voulais pas mettre à la disposition des Marocains une application qui ne fonctionne pas correctement. 

« Sada9a » a vu le jour, en juin, donc on a procédé à son lancement, sa promotion et sa publication. 

Ce qui est énorme et significatif pour moi, c’est que la mise en route de « Sada9a » est survenue au cours de la période de crise sanitaire due à la Covid-19, où un tas de Marocains se trouvent dans une situation de vulnérabilité. 

- Quelle est la particularité de cette plate-forme ?

- Mis à part que « Sada9a » fut la première application de dons au Maroc, elle propose de nombreux services d’aides : le don de savoir (ce qui fonctionne le plus aujourd’hui sur la plate-forme), de nourriture, d’objets et d’argent. Or, les applications proposent uniquement un seul type de dons. Il est certain qu’il y en a qui se rapproche du concept de « Sada9a », mais ce qui la rend unique et particulière est le fait qu’elle offre la possibilité de faire des dons multiples en une fraction de seconde.

«Sada9a» demeure la seule plateforme qui, dès ses débuts, s’est proposée en 3 langues : arabe, français et anglais.

Mon produit est à but non lucratif, il est social et humain avant tout. Il ne se base guère sur la conception d’un « business model ». D’ailleurs, tous les frais sont à ma charge. 

Tout ce que je voulais c’est de mettre en place un outil qui, technologiquement parlant, pourrait rapprocher le donateur du demandeur de dons en pleine discrétion et qui offre la possibilité de localiser les personnes dans le besoin qui se trouvent dans un périmètre ne dépassant pas les 10 km.

Notons que l’application respecte l’anonymat de ses utilisateurs, du fait qu’elle leur laisse le choix de dévoiler ou non leurs identités. La preuve que l’application répond parfaitement aux exigences de la population, c’est qu’après deux mois de lancement, nous avons célébré, jeudi 3 septembre, les 10.000 utilisateurs. 

- Prévoyez-vous d’enrichir l’application « Sada9a » avec de nouvelles fonctionnalités ? 
- Oui, certainement ! Je compte développer encore plus l’application. Pour le moment, « Sada9a » met en relation uniquement les particuliers via les services que j’ai mentionnés ci-dessous, mais ce n’est que la première version. Une deuxième est en cours d’étude avec mon équipe et verra, sans doute, le jour d’ici quelques mois. Celle-ci contiendra trois nouveaux espaces.

Le premier sera consacré aux donateurs de sang, car nous avons reçu de nombreux commentaires des utilisateurs mentionnant qu’ils n’ont rien de matériel à offrir, mais peuvent faire un don de sang, ce qui est déjà un acte vital à saluer dans une période où le Royaume fait face à une pénurie de sang. 

Le second espace sera dédié aux personnes en situation d’ handicap. Ces derniers auront des besoins spécifiques, notamment en termes de matériaux et outils médicaux. 

Et enfin, le dernier regroupera les associations afin qu’elles puissent coordonner entre elles. En effet, nous allons mettre en place un outil de gestion des pièces jointes pour que les différentes associations puissent demander des pièces justificatives, à savoir le RAMED, le certificat d’invalidité, etc. Ainsi, nous allons mettre en place un annuaire qui permet aux associations d’échanger entre elles, en vue de répondre aux besoins des demandeurs. 

Nous comptons exporter le projet aux pays voisins et même aux différents pays de l’Afrique pour agrandir la communauté «Sada9a» aux niveaux régional, continental, voire même international. 

Recueillis par Siham MDIJI

Portrait : Ce jeune qui pense aux démunis

Originaire d’Oujda, Hicham Kadiri, né en 1988, est titulaire d’un Baccalauréat Option « Sciences Mathématiques» à Oujda, il quitte le Maroc et poursuit ses études en France, à Paris, et obtient son diplôme d’ingénieur en Informatique en 2013. 

Il rejoint Microsoft en 2013 pour intervenir en tant que Consultant spécialiste des technologies Microsoft auprès de ses clients grands comptes français et européens. Il a rapidement compris que le mode salarié n’était pas réellement fait pour lui et a créé une première société (ACI Technologie) qu’il revend 2 ans plus tard. Hicham Kadiri décide alors de créer une deuxième société spécialisée dans les technologies d’avenir telles que le Cloud, CyberSécurité et le DevOps. K&K Group voit donc le jour.

Ce jeune de 32 ans est également le fondateur de BecomeITExpert.com, une e-librairie spécialisée dans l’IT et co-dirige une entreprise de services du numérique (ESN) présente au Maroc et en France (Paris). Il est nommé Most Valuable Professional (MVP) en 2014 par Microsoft, et devient membre d’une équipe d’élite de la technologie composée de 16 personnes uniquement en France.

Hicham Kadiri est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages informatiques (14 livres), de plus, il est Blogger et auteur de plus de 500 articles sur son blog avec +1 million de visites par an. Pour finir, et pour mettre la technologie au service de l’Humain, Hicham Kadiri a récemment lancé Sada9a, la première application Mobile de dons entre particuliers au Maroc et en Afrique.

S. M.

Repères

« Sada9a » : une première application de dons au Maroc 
« Sada9a » est une nouvelle application mobile qui permet d’effectuer des dons entre particuliers au Maroc. Cette plate-forme fut la première de ce genre au Maroc, elle permet aux utilisateurs d’être donateur ou receveur en un seul clic grâce à la facilité de manipulation de l’application. Elle offre des services d’aides de tous types. L’application « Sada9a » a pour vocation de consolider l’esprit de partage et éveiller le sentiment de générosité de son utilisateur. Son utilisation est gratuite, aussi bien pour les donateurs que pour les demandeurs de dons.
Huawei lance un concours pour soutenir les développeurs marocains 
Huawei vient avec une nouvelle étape dans sa stratégie de soutien aux développeurs marocains, et ce, à travers le programme « Développeur Huawei Maroc » qui dure du 1er septembre au 31 octobre. Les développeurs sont ainsi appelés à relever trois challenges : l’adaptation d’une application aux HUAWEI Nova 7i et HUAWEI Y7p, l’intégration des capacités HMS Core ou HMS et l’inscription avec la même application au concours mondial Apps Up. Le concours d’innovation d’applications HUAWEI HMS, Apps UP, réunit cette année les meilleurs développeurs de cinq régions du monde parmi lesquels : l’Afrique, l’Europe, le Moyen-Orient. Ce programme va permettra aux développeurs marocains de démarrer ou de poursuivre un partenariat avec HUAWEI, en bénéficiant d’une vitrine promotionnelle et en tentant de remporter plusieurs Prix d’envergure. 

  


Dans la même rubrique :
< >