L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Hausse des prix : le gouvernement déterminé à maintenir la tendance baissière


Rédigé par Malak EL ALAMI Jeudi 2 Mars 2023

Le gouvernement accorde une priorité majeure au « panier des foyers marocains », à travers un suivi de l’approvisionnement normal du marché national, a précisé le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, lors du point de presse tenu ce jeudi, à l’issue du Conseil de gouvernement.



Hausse des prix : le gouvernement déterminé à maintenir la tendance baissière
Le ministre a tenu à rassurer les citoyens, d’autant plus que « le gouvernement a pu réaliser des avancées considérables dans la baisse des prix de quelques produits », a expliqué Baitas à cet égard.
 
Le gouvernement veille continuellement, à travers ses réunions régulières, au suivi de l’approvisionnement en chaque produit, selon les besoins du marché marocain, et au contrôle du commerce des denrées, de telle manière à pouvoir baisser davantage les prix.
 
Par ailleurs, le ministre a démenti les rumeurs à propos de l’octroi de subventions aux éleveurs de bovins, expliquant que « le gouvernement n’a jamais octroyé de subventions à la filière « viandes rouges ».
 
Il a de même rappelé que les mesures prises par le gouvernement dans ce domaine, n’ont concerné que la suspension de la TVA à l'importation et les droits d'importation de bovins domestiques. Concernant la procédure d'importation de bovins destinés à l'abattage, d'Europe et d'Amérique latine, il s’agit de permettre aux professionnels d'importer environ 30.000 têtes avant l’arrivée du Ramadan, ce qui devrait contribuer à préserver le cheptel national et à garantir un retour à la normale des prix, a indiqué le ministre.
 
Cependant, depuis octobre 2022 jusqu’à ce jour, le Maroc n’a pu importer que 8000 bovins, par le truchement de 27 importateurs, a souligné Baitas, notant que le gouvernement a pris cette batterie de mesures en vue d’ouvrir les voies aux différents importateurs, pour approvisionner le marché national en quantités suffisantes de viandes rouges dans l’optique de faire baisser les prix.
 
Le nombre de têtes importées est loin de satisfaire le gouvernement, a-t-il dit, lançant un appel aux importateurs pour s’impliquer davantage dans l’opération. Le département espère que le processus d’importation puisse s’accélérer, parce que les prix des viandes rouges devraient connaître encore une baisse plus importante, pour être à la portée de tous les citoyens.
 



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Février 2024 - 10:38 Enfin, un salon du Gaming débarque à Rabat







🔴 Top News