Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Hausse des factures d’eau et d’électricité, les opérateurs s’expliquent


Rédigé par Kenza Aziouzi le Jeudi 18 Juin 2020

Après à peu près trois mois de suspension, les factures d’eau et électricité sèment le trouble et incitent la colère des clients, les jugeant très élevées. Bon nombre de personnes se plaint, les opérateurs s’expliquent.



Hausse des factures d’eau et d’électricité, les opérateurs s’expliquent
Indignés, les internautes se révoltent sur les réseaux sociaux : « j’ai dû payer 1500 Dhs alors que je vis toute seule, dans un petit appartement » : s’exprime Ghizlaine, jeune employée débutante.
 
Face à ce remue-ménage, les opérateurs ont dû éclaircir la situation. Rédal, distributeur d’eau et d’électricité de la capitale, comptant près de 700.000 clients pour l’électricité et 600.000 l’eau (1.3 million de compteurs), est pointé du doigt, et pour cause : la hausse des factures pendant la période du confinement. L’opérateur a décidé d'adapter les tranches de consommation au contexte actuel. Selon une vidéo relayée sur les réseaux sociaux, l'opérateur explique qu’en temps normal, la consommation d'électricité de la première tranche est comprise entre 0 et 100 kWh. Durant la période du confinement (90 jours, soit les trois mois d'avril, mai et juin), la consommation dans cette tranche sera comprise entre 0 et 300 kWh. C'est-à-dire qu'un client qui consomme, en temps normal, 200 kWh se retrouvera dans la 3e tranche. Exceptionnellement, pour les trois mois de confinement, la facturation d'un client qui a consommé 200 kWh correspondra à la 1ère tranche.
 
Quant à Lydec, gestionnaire délégué à la distribution d’eau et d’électricité dans le Grand Casablanca, se dit prêt à accorder, «au cas par cas et à titre exceptionnel », des facilités de paiement à ses clients, étant donné la crise engendrée par le COVID-19.
« Consciente que certains clients sont impactés par ce contexte difficile, Lydec reste solidaire et pourra accorder, au cas par cas et à titre exceptionnel, à ceux qui le souhaiteraient des facilités de paiement », peut-on constater dans un communiqué. Pour ce faire, la demande doit être adressée via les canaux directs de Lydec ou à travers les agences commerciales.
« En l’absence de la possibilité d’effectuer la lecture des index des compteurs durant la période de confinement, Lydec a procédé à l’estimation des consommations de ses clients en se référant à l’historique de consommation de la même période des deux dernières années 2018 et 2019, et ce conformément aux directives nationales », indique un communiqué.
 
Pour sa part, l'ONEE indique dans un communiqué, qu'en ce qui concerne la demande d'informations ou en cas de réclamation en lien avec les éléments du comptage de la facture, ses clients sont priés de contacter le Centre de Relation Clientèle (CRC), d'appeler directement l'agence de leur quartier résidentiel ou de recourir à l'espace client via le site électronique de l'Office.
 
Les services de l'Office effectueront, sans retard, l'étude et le traitement des réclamations reçues avec la possibilité d'accorder des facilités sous forme d'une prolongation des délais de paiement aux clients qui le souhaitent, ajoute le communiqué.
 
Pour rappel, les opérateurs avaient procédé, durant la période de suspension de lecture des compteurs dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du Covid-19, à des estimations des indicateurs de consommation pour ses clients sur la base de la moyenne de consommation réelle enregistrée avant la période du confinement sanitaire.