L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

HCP – Conjoncture 2023 : Résultats en berne mais perspectives optimistes pour le 2ème trimestre


Rédigé par Yassine Elalami Jeudi 8 Juin 2023

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a publié une note concernant les principales appréciations des chefs d'entreprises, telles qu'elles ressortent des enquêtes de conjoncture menées par le HCP au deuxième trimestre 2023. Ces enquêtes ont été réalisées auprès des entreprises opérant dans les secteurs des industries manufacturières, de l'extraction, de l'énergie, de l'environnement ainsi que dans le secteur de la construction.



Au cours du premier trimestre de 2023, la production de l'industrie manufacturière a enregistré une baisse, principalement attribuable à une diminution de la production dans les branches de l'industrie automobile, de l'industrie alimentaire et de la fabrication de produits en caoutchouc et en plastique. En revanche, on a observé une hausse de la production dans les branches de la fabrication d'équipements électriques et de la fabrication d'autres produits minéraux non métalliques.

Selon les chefs d'entreprises, les carnets de commandes du secteur de l'industrie sont considérés comme étant en dessous de la normale. En ce qui concerne l'emploi, il aurait connu une stabilité, sans variation significative. De manière générale, le taux d'utilisation des capacités de production dans l'industrie manufacturière se serait établi à 76%, ce qui reflète une utilisation modérée des capacités de production disponibles.

Durant la même période, on constate aussi une baisse de la production dans l'industrie extractive, principalement en raison d'une diminution de la production de phosphates. Parallèlement, les prix de vente des produits issus de ce secteur ont connu une diminution. Il en est de même de l’emploi qui a connu une baisse dans cette industrie.

Au cours du premier trimestre de 2023, l'industrie énergétique a connu une période turbulente. La production a fléchi, principalement en raison d'une diminution notable dans le secteur de la production et de la distribution d'électricité, de gaz, de vapeur et d'air conditionné. Cette baisse a impacté les résultats économiques de l'industrie, mais également l'emploi, qui a connu une chute significative. Malgré ces défis, les carnets de commande ont réussi à maintenir un niveau de stabilité, laissant entrevoir une lueur d'espoir pour l'avenir.

Pour sa part, l'industrie en lien avec la donne environnementale a fait preuve d'une résilience notable. Malgré une stagnation de l'activité dans le domaine du captage, du traitement et de la distribution d'eau, la production de ce secteur a réussi à maintenir une stabilité appréciable. De plus, les carnets de commande ont affiché un niveau normal, témoignant d'une demande constante pour les services environnementaux. Sur le front de l'emploi, la situation s'est également maintenue, avec une stabilité des effectifs.

Dans ce tableau mitigé, l'industrie de la construction fait cependant bonne figure. Elle aurait traversé le premier trimestre de l'année 2023 avec une stabilité remarquable. Cette performance résulte d'une hausse d'activité significative dans le domaine du génie civil, où de nombreux projets d'infrastructures ont été réalisés. Toutefois, la branche des travaux de construction spécialisés a enregistré une légère baisse d'activité.
 
Des prévisions prometteuses
 
Au deuxième trimestre de l'année 2023, les entreprises opérant dans l'industrie manufacturière sont optimistes quant à une augmentation de leur production. Ces prévisions encourageantes sont le résultat d'une hausse prévue de l'activité dans des secteurs clés tels que l'industrie alimentaire et la fabrication d'équipements électriques.

Le secteur de l'industrie extractive prévoit une augmentation de sa production au deuxième trimestre 2023, stimulée par une hausse de la production de phosphates. Cependant, les effectifs employés devraient connaître une diminution. Une période de croissance prometteuse s'annonce toutefois, mais avec des ajustements au niveau des ressources humaines.

Le secteur de l'énergie prévoit une augmentation de sa production durant la même période, portée par l'électricité, le gaz et la vapeur. Les effectifs resteront stables, garantissant une continuité dans les ressources humaines. De leur côté, les entreprises environnementales maintiendront leur production d'eau, avec une stabilité des employés. Une période de croissance énergétique et de durabilité environnementale s'annonce pour ce trimestre.

Le secteur de la construction prévoit une augmentation de son activité, portée par le génie civil, mais les travaux de construction spécialisés devraient connaître une baisse. Cependant, malgré ces fluctuations, les effectifs resteront stables, assurant ainsi une continuité dans les ressources humaines du secteur.
 








🔴 Top News