Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Global Organized Crime Index 2021 : Le Maroc, 36ème pays le plus affecté par le crime organisé en Afrique


Rédigé par A. CHANNAJE le Dimanche 3 Octobre 2021

Selon le Global Organized Crime Index, le Maroc est le 103ème pays le plus affecté par le crime organisé dans le monde et 36ème en Afrique. Ce phénomène est très répandu dans le continent.



Global Organized Crime Index 2021 : Le Maroc, 36ème pays le plus affecté par le crime organisé en Afrique
Récemment, la Global Initiative Against Transnational Organized Crime a dévoilé son premier rapport sur l’état du crime organisé dans 193 Etats membres de l’ONU, dont le Maroc.

L’étude évalue les niveaux de criminalité organisée dans les pays et leur résistance aux activités criminelles organisées. De plus, il analyse l’omniprésence des marchés criminels dans les pays, la dynamique des acteurs criminels et l’efficacité des Etats à mettre en place les mécanismes de défense et les réponses nécessaires pour assurer une résilience opérationnelle face au crime organisé.

Sur la base de ces données, chaque pays est noté sur un score allant de 1 à 10. Plus un pays approche de la note maximale, plus il a des niveaux élevés de criminalité organisée, qui peuvent concerner notamment la traite d’humains, le trafic d’armes, de drogues, etc.

Pour le Maroc, le Global Organized Crime Index le classe 103ème dans le monde et 36ème en Afrique. Par rapport à ses voisins de l’Afrique du Nord, le Royaume est suivi par l’Algérie (37ème dans le continent et 119ème mondial), la Mauritanie (40ème en Afrique et 125ème mondial) et la Tunisie (49ème en Afrique et 154ème mondial).

Classé 6ème en Afrique et 20ème dans le monde, la Libye est le pays le plus affecté par le crime organisé en Afrique du Nord. En deuxième position, se trouve l’Egypte (28ème en Afrique et 79ème mondial). La République Démocratique du Congo (RDC) reste le pays le plus affecté par le phénomène dans le monde. Il est respectivement suivi par le Nigeria, la Centrafrique, le Kenya, l’Afrique du Sud, la Libye, le Mozambique, les deux Soudans et le Cameroun.

Le phénomène très répandu en Afrique

Avec un score de 5,17 sur 10, l’Afrique est considérée ainsi comme étant le continent le plus affecté par la criminalité organisée, se classant juste derrière l’Asie qui affiche un score de 5,30. Il devance les Amériques (5,06), l’Europe (4,48) et l’Océanie (3,07). Sur le continent, l’Afrique de l’Est est la région qui enregistre les niveaux les plus élevés de criminalité organisée, avec un score de 5,66. En 2ème position, on retrouve l’Afrique de l’Ouest avec un score de 5,47, l’Afrique centrale (5,11), l’Afrique du Nord (4,86) et enfin l’Afrique australe (4,67).

« Au-delà de Covid-19, le continent a continué à connaître des conflits, la fragilité et la corruption dans un certain nombre de pays. Qu’il s’agisse de la violence interethnique et de la montée des djihadistes au Sahel, de la crise politique en Guinée-Bissau, des conflits dans la région du Tigré en Éthiopie et en République Démocratique du Congo, ou d’une insurrection au Mozambique, l’instabilité à laquelle ont été confrontés un certain nombre de pays africains en 2020 a été un autre facteur favorable à l’expansion des activités du crime organisé », indique le rapport.

Malgré le fait d’être le deuxième continent le plus affecté par le phénomène, l’Afrique a été identifiée par les auteurs du rapport comme ayant les mécanismes et cadres institutionnels les moins développés pour lutter contre le crime organisé. Avec un indice de résilience de 3,80, le continent est le dernier du monde en la matière et se situe en dessous de la moyenne mondiale de 4,82.

Néanmoins, on note des disparités d’une région à l’autre, à l’instar des scores en matière de crime organisé. Ainsi, l’Afrique australe est la région du continent la plus résiliente au phénomène avec un score de 4,18, suivie de l’Afrique de l’Ouest (4,06), l’Afrique du Nord (3,79), l’Afrique de l’Est (3,54) et de l’Afrique centrale (3,21).

Le crime organisé est considéré comme l’une des principales menaces à la sécurité humaine qui entrave le développement social, économique, politique et culturel des sociétés à travers le monde. Il s’agit d’un phénomène multi- facettes qui se manifeste au sein de différentes activités, parmi lesquelles : le trafic de drogue, le trafic d’êtres humains, le trafic d’armes, le passage de migrants, le blanchiment d’argent, etc.…

Le trafic de drogue est l’une des activités principales des groupes criminels organisés qui génèrent des profits considérables.

A. CHANNAJE

  


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 27 Novembre 2021 - 19:50 Voici les nouvelles conditions d’accès au Maroc